Et pourquoi pas, dis ?

19 novembre 2017

Les bonheurs de la s'maine #161

Salut salut, j'espère que tu vas bien.

Qu'elle fut longue, cette semaine !... J'ai eu mille trucs en tête, deux cents choses à faire, cinquante bidules à préparer, c'est la folaï.

Cette semaine, la dernière de ma quarantième année, on pourrait dire que le thème était "flingue ton temps libre".
Mardi matin, je ne travaille pas, et là, j'ai emmené Anita chez la psychologue. Une nouvelle psy, que mon médecin m'a conseillée. Anita a bien accroché, je crois, et j'ai hâte que les séances fassent effet, je n'en peux plus de la voir si mal le soir au moment de s'endormir...
Mercredi matin, je ne travaille pas, et là, j'ai du emmener la voiture chez le garagiste pour une histoire de batterie un peu faiblarde, pensais-je (naïve que je suis) (une histoire de bougies de préchauffage, et peut-être de démarreur) (mais chuuuut).
Jeudi aprem, je travaille mais j'ai demandé une autorisation d'absence pour accompagner Maïté au CHU, pour revoir la pneumologue. La suspicion d'asthme de la dernière fois a été transformée en "tout va bien". Bon.
Vendredi, journée de la mort, avec 6 heures de cours quasi d'affilée (et une petite demi-heure pour manger seulement...), dont une heure de vie de classe sur le harcèlement, et mon dieu que c'est un sujet difficile !...

J'ai aussi beaucoup travaillé le soir, c'est la dernière ligne droite avant les conseils de classe (donc derniers contrôles du trimestre et appréciations, que du bonheur).

Ah oui, et j'ai du mettre le réveil 6 jours d'affilée, parce que samedi matin, il y avait le cross de mon collège. Très chouette événement, c'était génial de voir les élèves venus pour courir, et la plupart était vraiment à fond, malgré le brouillard et le froid glacial.
Dommage que ce cross soit tombé la veille de mon anniv, hein, parce que j'avais un peu plein d'autres trucs à faire, mais bon...

Parce qu'avec ça, je n'ai même pas eu le temps de me plonger dans mon anniversaire... Heureusement que ma soeur a fait une fête pour le sien !
Une chouette fête, samedi soir, avec plein d'invités, des cadeaux, des photos, quelques chansons, un peu de danse ; ma soeur avait l'air heureuse ! Alors même si ça a été fatigant de faire l'aller-retour en région parisienne pour si peu de temps, je ne regrette pas une seule seconde. Tu penses bien.
Dimanche, c'était notre vrai jour J, et ça faisait une éternité qu'on n'avait pas réussi à être ensemble ce jour-là. Et là, le festival a commencé : Abibi m'a offert des Dés de Taille Inhabituelle, et j'avais droit au cadeau correspondant au nombre obtenu en les lançant. J'ai donc eu 40 cadeaux. Truc de fou, non ?!?
Ça va être difficile de tout citer, mais j'ai eu, en vrac, des bijoux (dont une bague en dentelle d'argent) ; des fringues ; des Bons pour... un week-end au vert tous les 5, un petit dej au lit, une soirée avec mes copines, quelques jours à NY (mêmes joueurs jouent encore), un resto en amoureux ; des BD ; des tasses à café ; des articles de papeterie ; des jeux de société ; de la lingerie (trop petite, mais on s'en fout) (j'irai changer) ; ...
Sur ce coup-là, il m'a vraiment bluffée, parce qu'il faut savoir que jeudi dernier, il n'avait encore aucun cadeau... Il est vraiment fortiche en dernière minute !!! (Est-il utile d'ajouter que c'est parfois épuisant au quotidien ?...) (oui, non, pas maintenant).
Je me rends compte de ma chance. Vraiment.
On a du reprendre la route pour Nantes, Abibi avait l'air pressé de rentrer, et il avait une bonne raison : il avait donné rendez-vous à des copains pour l'apéro, et ils attendaient en bas de chez nous !!!!! Et hop, encore quelques heures à fêter dignement ces 40 ans !!!

Wahou !

Il y a donc eu beaucoup de petits bonheurs, tu vois.

* Lundi, une pizza devant le replay de danse avec les stars toutes les 4

* Mardi, un rendez-vous chez la psy éprouvant, qui, paradoxalement, a été un bon moment de ma journée

* Mercredi, j'ai trouvé le rappel de Rosalie (alleluia)

* Jeudi, passer l'aprem avec MaMaille pour son bilan chez la pneumologue (elle ne s'arrête donc jamais de parler ?!?) et la nouvelle coupe de grande de Roro

* Vendredi, la confiance de mes élèves sur le thème difficile du harcèlement

* Samedi, fêter les 40 ans de ma soeur jumelle

* Dimanche, une journée pleine de surprises

Belle semaine à toi !

Posté par julimelle à 23:01 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,


15 novembre 2017

À table #7

Retour des "QU'EST-CE QU'ON MANGE ??????", après la pause des vacances.

Pourtant on a super bien mangé, à Berlin, mais on n'était pas dans la problématique menus familiaux, alors ça compte pas.

Alors, qu'est-ce qu'on a mangé de bon, cette semaine ?!?

Mercredi midi -> steak, brocoli et riz
Mercredi soir -> soupe et petits croissants au jambon

Jeudi soir -> pâtes carbo

Vendredi soir -> hamburger frites (merci Deliveroo)

Samedi midi -> resto libanaisSamedi soir -> saucisses patates carrées

Dimanche midi -> saucisses frites
Dimanche soir -> soupe de potiron

Lundi soir -> pizza

Mardi soir -> reste de soupe et apéro

(Je me rends compte qu'on a ENCORE mangé beaucoup de patates/frites... La loose....)

Et bon appétit bien sûr !

Posté par julimelle à 12:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

12 novembre 2017

Les bonheurs de la s'maine #160

La semaine de reprise est toujours difficile, presqu'autant que la dernière avant de partir en vacances. Non, je te vois venir, la solution N'est PAS de supprimer les vacances !

Il faut savoir que tous les profs que je connais dorment mal la veille de la rentrée. D'ailleurs, quand j'étais enfant, j'étais déjà sujette au syndrôme nuit-moisie avant de retourner à l'école. Pas toi ?
Et donc, qui dit nuit pourrie dit réveil douloureux pour reprendre le chemin du travail. Ou comment flinguer tous les bénéfices des vacances en moins de temps qu'il n'en faut pour l'écrire.
Remarque, ça ne change rien, fatiguée ou pas, il faut quand-même y aller, et une fois les élèves assis en face de toi, faut se lancer.

Cette semaine, donc, il y a eu le retour au travail. Avec en ligne de mire (fort fort fort lointaine) les prochaines vacances (c'est encore loin, Grand Schtroumpf ?...). Oui, il est primordial, vital, même de penser déjà aux prochains congés, pour la simple et bonne raison que la période qui arrive est souvent appelée "la période de la mort". En toute modestie.
Il faut jongler avec la nuit qui tombe, la dépression saisonnière, les maladies, les cadeaux de N.O.Ë.L, l'anniv de Maïté, les conseils de classe, les réunions parents-profs.
Autant te dire que si je ne pense pas aux prochaines grasses mat, aux prochains soirs sans réveil à programmer, ben... je ne tiens pas le coup. Eh ouais. Feignasse, je sais...

Cette semaine, Abibi a (encore ?!?) été parti quelques jours. J'ai enfin été faire un certificat médical pour la pratique de la danse.
On a trouvé un interminable rituel de coucher qui semble convenir à Anita : granules, gouttes, un peu de lecture, et hop, CD de méditation. Elle s'est endormie AVANT 22H30 tous les soirs, j'en aurais pleuré de joie.
(Ça parait fou, j'imagine, mais c'est toujours mieux que les 23h30-00h de ces dernières semaines, non ?...)
Maintenant, j'attends avec impatience le RV chez la psy de mardi, même si je ne sais pas trop à quoi m'attendre ! Cette phrase est bizarre, j'en ai conscience.

Cette semaine, j'ai pris RV avec la prof principale de Rosalie. Je préfère prendre les devants... Ah !... L'adolescence !...

J'ai reçu ma commande La Redoute, j'avais choisi des chaussures vues et (des références, hein), une salopette qui avait l'air géniale sur l'écran, et des soutien-gorges pour Roro.
Résultat : Déception (avec un grand D) sur toute la ligne.
Les chaussures sont trop fines pour moi, j'ai eu un mal de chien à y glisser mon pied.
La salopette a des bretelles qui ne tombent pas comme il faut, c'est trop dommage.
Quand aux soutien-gorges, ils sont un poil grands, même s'ils sont de la même taille que ceux qu'elle a déjà.
Bref, me voilà bonne pour tout renvoyer, et hop, un truc en plus à faire sur ma liste.

Côté "bouge ton corps", il y a eu la reprise de la danse, un cours de gym malgré l'absence d'Abibi.

J'ai un peu avancé dans Vernon Subutex Tome 2, mais j'ai aussi pas mal bossé et lu Biba et Cosmo.
J'ai regardé La Nouvelle Star, même quand c'était naze, je regardais quand-même. Là, j'avoue que je trouve que ça fonctionne pas mal, même si effectivement, le jury est trop gentil, Coeur de Pirate pleure beaucoup, j'aime bien.
On a aussi revu Les gardiens de la galaxie II. Groot a vraiment un pouvoir apaisant de fou, et la bande-son est géniale.

Ah et ce week-end, on a récupéré Gloups, la mascotte de la classe de Maï, on a le droit de le garder toute la semaine, et on peut compléter un cahier avec tout ce qu'on fait avec lui. J'ai l'impression de jouer à "Martine", mais avec Gloups.
"Gloups prend l'apéro" ; "Gloups va au marché" ; "Gloups fait la cuisine" ; "Gloups se fait de nouveaux amis"...
J'adore ! Et Maïté aussi !

Quelques petits bonheurs malgré tout, et surtout parce que ça sert à ça chaque semaine : ne pas garder le tout pourri, penser seulement au joli.

* Lundi, Anita s'est endormie avant 22h30, YES !!! (ahem)

* Mardi, boire un petit café en lisant le dernier Astérix avant d'aller bosser

* Mercredi, prendre un café avec une copine

* Jeudi, je réussis à corriger mes 3 paquets de copies avant d'aller dormir

* Vendredi, "Duel" de Steven Spielberg, au cinéma avec mes élèves de 3ème, génial !

* Samedi, j'ai trouvé des chaussures et une robe pull

* Dimanche, des copains dans notre maison ensoleillée

Belle semaine, moi au bout, je grandis un peu plus ! Gniiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii !

Posté par julimelle à 20:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

10 novembre 2017

Photo du dredi #30

moi 10 11

En mode Petit Chaperon Vert.

Avec baskets assorties.

Posté par julimelle à 22:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

05 novembre 2017

Les bonheurs de la s'maine #159

Je vais rattraper mon retard de ptits bonheurs, parce qu'il y en a eu plein plein plein !!!

Pour ces deux semaines de vacances, on a été gâtés. Et pas qu'un peu.

Le premier lundi, avec mes deux frangines, on a embarqué 9 de nos 10 enfants sur Paris, hop, le RER, le métro, un super resto (Les Novices, à Montmartre, tu peux y aller les yeux fermés), et un spectacle sympa. On n'a même pas eu trop de pluie, et ça a été une vraiment chouette journée.
Le soir, on a été voir "le sens de la fête" entre grandes, on a ri (mais pas aux éclats non plus).
Le lendemain, une de mes nièces fêtait ses 5 ans, et la voir si contente de son déguisement de dragon, ça m'a fait vraiment plaisir. Pour tout te dire, elle ne jurait que par son déguisement de loup depuis 2 ans, et là, je crois bien que mon dragon a détrôné le loup !!!!
Il a quand-même fallu rentrer à Nantes, sans Abibi resté à Paris pour le travail. Je te raconte pas mon trajet retour avec les fifilles, mais tout s'est bien passé jusqu'à l'arrivée sur Nantes. Là, on s'est retrouvé coincées dans un bouchon du tonnerre. Pour te donner une idée, on a mis 3 heures pour aller de Brétigny à l'entrée de Nantes, et 1h15 pour faire les 10 derniers kilomètres.... Voyons le côté positif des choses : ça a laissé le temps à Maïté de vomir comme il faut, presque pas à côté du sac-à-vomi.
La loose ? Ouaip. Mais Anita n'a pas vomi, elle !!! Youhou !!!
En arrivant à la maison vers 20h, il n'y avait pas de place devant la maison, je me suis garée à l'arrache devant le portail des voisins, en visualisant deux secondes ce que j'avais à faire : décharger la voiture, nettoyer le vomi sur la banquette arrière, trouver une place de parking, donner une douche à Maïté, prendre sa température au cas où, aller faire quelques courses, dîner, se coucher. Une montagne un poil décourageante.
Mais là, Rosalie me dit : "je gère Maïté !" ; Anita enchaîne : "moi je monte les affaires !".
J'ai lavé la voiture rapidement, j'ai été la garer. Quand je suis revenue, Maïté était toute propre, les valises étaient à l'étage.
Pendant que je découvrais que Maïté avait 39,3°, Rosalie et Anita ont fait une mini-liste de courses et sont parties au C*** C** pas loin de la maison. Un doliprane et un apéro-dîner plus loin, tout le monde était couché, et moi j'ai savouré d'avoir des filles qui grandissent et qui m'aident si bien parfois !!!
Le lendemain, seule journée à Nantes avant de repartir, nous nous sommes activées : rangement, lessive, ménage en grand (je prêtais la maison à ma soeur et des copines à elle pendant notre absence, j'avais la pression). Abibi est rentré à Nantes, avec son sac rempli de chemises de travail, éreinté par son rythme de déplacements de folie.
Du coup, jeudi nous étions tous prêts pour partir les unes chez les grands-parents, les deux autres en amoureux dans cette folle ville de Berlin (ce devait être New-York, mais on a changé pour Berlin pour des questions de réalité budgétaire).
On n'était pas partis tous les deux aussi longtemps depuis presque 3 ans. On a bien eu quelques soirées, voire des week-ends par-ci par-là, mais UNE SEMAINE ENTIÈRE, c'est vraiment un luxe qu'on attendait avec impatience.

En atterissant à Berlin, la première chose qui m'a frappée, c'est le froid. Il faisait vraiment plus froid qu'à Nantes (on a juste perdu plus de 15 degrés, quoi). Je ferai sans doute un autre post sur ce voyage, tant il y a de choses à en dire. Mais sache quand-même qu'on a été convaincus par la ville. Enchantés, même. Et on a qu'une envie : revenir !!!!

Et puis le bon côté des séparations, ce sont les retrouvailles qui vont avec. Les filles ont passé une très bonne semaine chez leurs grands-parents (tu m'étonnes, télé à gogo, frites et galettes au menu, grasses mat et pas trop de contraintes !), mais on était tous drôlement contents de se retrouver, de se faire des câlins (sauf Roro, qui n'aime toujours pas trop trop ça), de se raconter tous ces moments loin les uns des autres.
On a donc profité des 3 derniers jours de vacances pour être ensemble : apéro, ciné, resto, coloriages, soirée chez des copains. + du bricolage pour la terrasse du premier étage, de la gym pour les filles et moi.

Tu imagines donc que des bonheurs, y'en a eu à la pelle !

* Lundi, une journée super à Paris avec mes Tessoeurs

* Mardi, partager des spaghettis coincés dans des saucisses avec ma nièce

* Mercredi, ranger, laver, et voir le travail accompli (et ça fait des points d'activités pour WW)

* Jeudi, enfin dans l'avion pour Berlin

* Vendredi, le petit dej à l'hôtel : un des trucs que je préfère au monde

* Samedi, une pause thé dans un endroit magique

* Dimanche, un verre de vin -blanc- chaud au bord d'un canal

* Lundi, une folie douce : on se fait un nouveau tatouage d'amoureux

* Mardi, mon premier resto végétarien, une tuerie

* Mercredi, le musée juif, poignant

* Jeudi, arpenter une dernière fois les rues de Berlin en vélo

* Vendredi, les retrouvailles avec les filles, câlins à gogo !!!

* Samedi, première tartiflette, la saison est lancée

* Dimanche, la terrasse de la cuisine est finie, merci Abibi et son papa, qui ont été bien efficaces ! + le bouquet d'automne que nous avons trouvé au marché avec MaNit,

Bon, c'est pas tout ça, mais il faut retourner travailler... S'il n'y avait pas mon anniversaire dans deux semaines, je te dirai que je m'apprête à traverser une période méga dense. J'aime le mois de novembre, mais j'avoue que j'ai un peu la trouille des grains de sable dans l'organisation. Avec les absences répétées d'Abibi, je sens que ça va être sympa, de tout gérer toute seule.

Mais bon, je peux compter sur mes fifilles, pas vrai ?...

Posté par julimelle à 21:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


03 novembre 2017

Photo du dredi #29

3 en 1, pour cette photo du dredi, puisque j'ai "pris du retard".

Sur Instagram et sur Facebook, je poste chaque semaine cette photo du temps qui passe. Je ne sais pas bien pourquoi je fais ça... C'est vrai que c'est drôlement curieux (ou curieusement drôle ?) (je ne sais pas) (je ne sais rien, dis donc !), quand on y pense.

J'ai quelques cheveux blancs, de plus en plus, finalement, et je me demande parfois si un jour, pif paf, je me découvrirai complètement blanche. Je veux dire : est-ce que je vais me voir passer du brun au gris, puis au blanc, réaliser que je grandis ? Ou est-ce que ça va me tomber dessus comme ça ?

Je n'ai jamais eu peur de grandir, j'aime le temps qui passe. Je ne suis pas nostalgique des moments vécus (ce qui ne m'empêche de repenser avec tendresse à certains souvenirs). Je regarde mes filles grandir avec le même bonheur.

Mais forcément, à l'approche de la quarantaine (tic tac tic tac), j'imagine que c'est classique de s'interroger sur le chemin que l'on vient de parcourir, et sur celui qu'il nous reste à faire.

Me voir grandir, semaine après semaine, c'est sans doute pour me préparer à vieillir, finalement.

(mais pourquoi le faire sur Internet, sérieusement ?... J'y réfléchis et je reviens quand j'ai trouvé !)

IMG_20171020_163922_992

Jour des vacances : ça se voit que je suis contente ?!???

IMG_20171027_204305_713

À Berlin, après une grande et belle première journée.

IMG_20171103_204317_210

Après avoir retrouvé mes fifilles (c'est ça qui est bon, dans les séparations, non ?)

Posté par julimelle à 23:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

24 octobre 2017

Les bonheurs de la s'maine #158

La dernière semaine avant des vacances n'est pas ma préférée. Elle passe aussi lentement qu'elle est speed (oui, je sais, c'est bizarre), on a une sensation de devoir se dépêcher pour tout boucler, bref, c'est pas la joie.

Et comme on ne change pas les habitudes tenaces, Abibi est reparti en déplacement une bonne partie de la semaine. Qui a dit "encore ?!?" ?...

Ceci dit, ce n'est plus du tout aussi angoissant que par le passé, vraiment, et je savoure presque mes soirées en solo. Et puis qui dit séparation dit retrouvailles, et ça, ça change du quotidien.
(Bon, je te cache pas que le gérer, le quotidien, me pèse pas mal quand-même, heureusement que les filles grandissent et qu'elles m'aident de plus en plus !).

Cette semaine, pas de gym pour cause de trop de trucs à faire aux mauvais horaires. Un cours de danse, quand-même, le dernier avant les vacances, et je ne regrette pas d'avoir changé de cours. Je m'éclate bien !
Une de mes classes de 4ème était en Angleterre, et pour une fois que je n'accompagnais pas, j'ai pu bénéficier d'un emploi du temps un peu allégé. J'ai aussi participé à une liaison collège-lycée, qui s'est avérée très instructive (et a définitivement achevé de me convaincre que je suis vraiment bien en collège).
En début de semaine, il y a eu un truc bizarre dans l'air. Le ciel était à la fois gris et ultra lumineux, comme du brouillard très haut dans le ciel. J'ai su après qu'il s'agissait des fumées dûes aux incendies au Portugal, ramenées du Sud par la tempête. C'était impressionnant. J'ai donc choisi ce jour ambiance "fin du monde" pour emmener Anita au cimetière, sur la tombe de son tonton. Elle me l'a demandé, j'ai promis, et pas de bol, c'est ce jour-là que c'était le plus facile... Ce ne sont jamais des moments faciles, je ne suis pas sûre que ça aide beaucoup mon ultra-sensible, mais bon...
J'ai eu ma première réunion en tant que présidente (de l'association des parents d'élèves de l'école maternelle, ok, mais c'est déjà ça !). On a bien avancé, on s'est projetés sur l'année, avec en premier objectif le conseil d'école du 9 novembre. Pas de gros enjeux, hein, l'école est plutôt tranquille, mais c'est toujours intéressant de s'investir autrement.
Vendredi, pour le premier jour de vacances, on a pris la route pour la région parisienne, direction chez ma soeur, pour quelques jours. Au programme, que du festif avec : les 5 ans de ma nièce, les 40 ans d'un de nos meilleurs amis, les 71 ans de mon père. Octobre est un mois chargé, et tu sais quoi ? En novembre, c'est encore pire mieux !!!!!
Le coucher à 5h30 dimanche matin a été un peu rude, sans doute qu'il y a un peu de volonté de se prouver qu'on peut encore le faire. Nan, je plaisante, c'est surtout que la soirée était méga sympa, on a revu plein de monde, on en a rencontré plein d''autres, et on n'a pas vu le temps passé. Ça fait vraiment du bien.

Bref, encore des bonheurs à la pelle !

* Lundi, bizarrement, aller au cimetière avec MaNit

* Mardi, un déjeuner avec d'anciennes collègues, sous le soleil du jardin des plantes

* Mercredi, un plateau télé en rentrant de la danse

* Jeudi, revoir mes anciens élèves à la remise du DNB dans mon ancien collège

* Vendredi, V.A.C.A.N.C.E.S

* Samedi, fêter deux anniversaires en une journée

* Dimanche, et encore un anniv !!!

Belle semaine à toi, bonnes vacances si tu en as, et bon courage sinon !

Ici, ça va être plutôt génial : jeudi on décolle pour Berlin-in-love, 8 jours en amoureux, j'ai hâte-hâte-hâte !

Posté par julimelle à 20:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

18 octobre 2017

Yeu - mon amour

J'ai découvert l'Île d'Yeu l'été dernier. On ne m'en avait dit que du bien, et j'ai instantanément été d'accord.
*la fille pas influençable*

C'est magnifique. 
Il faut dire aussi qu'on a eu un temps de malade le premier jour.
On s'est même baignés !!! Abibi a triché en mettant une combi, mais les filles et moi, on l'a fait direct, à la dure.

20171007_114416

20171007_160814

IMG_20171007_163152_493

20171007_172135

20171007_172228

20171007_172421

 

20171007_205113

20171007_204945

20171007_205036

IMG_20171007_202134_907

IMG_20171008_130252_293

Nous y sommes allés avec mes beaux-parents, voir le frère d'Abibi et sa chérie-chérie, qui vivent sur l'île.
Le samedi soir, c'était la fête du thon. Des guirlandes et des stands de barbec avaient été installés sur le port, où chacun pouvait s'asseoir à une grande table en bois. Une super ambiance.

Un week-end parenthèse, qui donne de l'énergie pour la suite.

J'adore l'Île d'Yeu.

Posté par julimelle à 19:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

À table #6

Encore une semaine de qu'est-ce-qu'on-mange, puis je ferai une pause pour les vacances, si tu veux bien.

Mercredi midi -> nuggets petits pois
Mercredi soir -> lasagnes maison

Jeudi soir -> andouillettes haricots beurre

Vendredi soir -> reste de lasagnes

Samedi midi -> paëlla du marché
Samedi soir -> resto afghan (ravioles au boeuf et coriandre, mioum)

Dimanche midi -> pâté crudités, crumble aux pommes
Dimanche soir -> galettes et salade

Lundi soir -> saumon, chou-fleur et riz

Mardi soir -> filet mignon en croûte, haricots verts et reste de riz

J'ai aussi fait des petits gâteaux maison pour le goûter.

Et bon appétit, bien sûr !

 

Posté par julimelle à 12:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

15 octobre 2017

Les bonheurs de la s'maine #157

Cette semaine, pas de trucs fou fous, mais la vie en elle-même n'est-elle pas un peu tourbillonnante ?....

Abibi est reparti à l'autre bout de la France, avec un petit retour parmi nous jeudi. Ça a un peu coupé la semaine.

J'ai réussi à aller trois fois à la gym (mardi soir, samedi matin et en fin de journée aujourd'hui, au cours Famille, avec les filles) et une fois à la danse, et je suis contente. Bon, mardi, j'avais oublié mon élastique à cheveux, et ma brassière de sport, autant te dire que ça n'a pas été un régal, mais ça fait du bien quand-même de move-my-body.

La semaine prochaine, ce sont les vacances, et nous n'avons pas encore réservé notre semaine en amoureux... Rappelle-toi, j'avais offert un voyage à NY à l'amoureux, mais il s'avère que le budget est trop élevé. On devait partir autour du week-end du marathon + au moment d'Halloween, + vacances scolaires = $$$$$.
Et puis surtout, on a aussi besoin de racheter un ordi, et envie de partir au ski cet hiver. BREF, on s'est dit que pour moins cher, on pouvait aussi se faire plaisir...
On va sans doute partir à Berlin. Reste plus qu'à finaliser tout ça !

Avec une période de recul, je réalise que je suis moins fatiguée à l'approche des vacances. Merci la mutation dans un collège moins "tonique" que le précédent !

Cette semaine, Maïté nous a fait quelques grosses colères, elle a récolté 3 points rouges (elle aurait pu en avoir 6 de plus, pour être tout à fait honnête). Elle va donc avoir une punition, mais on n'a pas encore décidé quoi.Anita a été chez le doc, pour faire un point sur un traitement magique homéopathique pour l'aider à trouver le sommeil. On a aussi dégainé le CD de méditation, la bouillotte doudou, et les pensées positives.
"Elle est comment, ta vie ?" "Belle !"
"Et tes parents, ils sont ?..." "En bonne santé !"
"Et Tessoeurs ?" "Aussi !"
"Et toi tu es ?..." "Joyeuse !"
Et je dois dire que je la trouve plus heureuse qu'il y a quelques semaines. On n'est pas encore sortis de l'auberge, mais j'y crois encore (on est vivants tant qu'on est fort) (de rien) (OH PUTAIN J'AI CITÉ DU LARA FABIAN).
Et surtout, elle s'est présentée à l'élection des délégués dans sa classe, avec un slogan qui tue "Avec Anita, faites le bon choix !". Et elle a gagné !!!!!! La joie dans ses yeux ! La fierté ! Soyons clairs, j'aurais été fière d'elle si elle avait perdu, et je l'aurais consolée et réconfortée, mais je t'assure que vue la rentrée qu'elle a eue, avec la déception du conservatoire et tout le toutim, ça fait un bien fou de la voir si heureuse.
Rosalie n'en peut plus de mettre son réveil à 6h57 tous les jours, il est temps que les grasses mat quotidiennes arrivent. Elle est vraiment autonome, j'adore la voir grandir. Par exemple, elle a retrouvé une de ses copines pour aller choisir le cadeau d'une autre copine. Et elle a découché samedi soir, après une aprèm bowling entre cops.

Ce week-end, Abibi s'est remis aux travaux, et il a fait un plancher sur notre terrasse du deuxième étage. C'est trop bien !!!!!

Le temps a été plutôt doux, ce qui met du baume au coeur. Non ?

Avec tout ça, des ptits bonheurs, il y en a eu à la pelle !

* Lundi, une bonne soirée boulot, je suis efficace

* Mardi, m'autoriser un cours de gym pendant que Rosalie reste manger avec Tessoeurs

* Mercredi, le retour d'Abibi

* Jeudi, mes élèves sont vraiment sympas

* Vendredi, Anita est si fière d'avoir été élue déléguée !

* Samedi, découvrir la cuisine afghane, un délice

* Dimanche, la terrasse n°2 est finie, et le résultat est génial

Bonne semaine à toi, la dernière avant les vacances, et ça, c'est top !!!

 

Posté par julimelle à 22:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,