Et pourquoi pas, dis ?

11 octobre 2018

Le sel de la vie

J'ai eu envie, pour imiter Caro que j'aime toujours autant lire, de dresser la liste des choses qui font que la vie est jolie/marrante/précieuse.

1). La coriandre, qui donne une saveur inimitable à presque tout.
Donne moi un avocat, du citron vert et de la coriandre, et je ne réponds plus de rien !

2). Le chocolat au lait Lindt.
Ils ont sorti une nouveauté, lait intense, c'est pas mal, mais je préfère le lait tout court.

3). Les magasines féminins.
Je lis Cosmo et Biba chaque mois, je découvre des artistes que j'ai envie de découvrir, des livres que j'ai envie de lire, je ris, je me dis "mais dis donc, comment ils ont su que je voulais faire exactement ÇA ?!?".

4). Les grasses mats.
Ne m'adresse pas la parole avant 10h. Enfin tu peux, mais je ne te garantis une réponse intelligible.

5). Les brunchs.
Pain frais, beurre demi-sel, confiture, orange pressée, kiwi, brioche, viennoiserie, oeufs brouillés, charcuterie, café. Le pied.

6). Faire des projets.
Souvent, c'est toute la préparation, de l'idée à la réalisation, qui est intense. Projet de voyage, de week-end, de fête, mais aussi de plat, de bain, de tatouage.

7). Les copines.
Les vraies, celles qui sont là, tout près ou sacrément loin, mais toujours présentes. Si en plus il y a un Spritz à portée de main, on frôle le nirvana.

8). Retomber sur des vieilles lettres.
D'amour de préférence. La grosse claque direct, en général. Ça marche aussi avec mes journaux intimes.

9). La cup.
Qui a révolutionné mes cycles. Bon, dommage, elle ne fait rien contre ce SPM de mes deux.

10). Le premier bain de mer.
Ou d'océan, en ce qui me concerne. Cette fois où tu te baignes pour la première fois depuis l'été dernier.

11). Les private jokes en famille.
Celles que tu fais et dont tu sais qu'ils vont rire aussi. Épinard-épinard.

12). La musique.
Rien de tel qu'une bande-son de maboul pour transformer un moment en magie. Anthony and the Johnsons, par exemple.

13). Et ma chatte, bien sûr.

(Sauras-tu reconnaître la référence de ce dernier point ? ^^)

Posté par julimelle à 17:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,


09 octobre 2018

Les bonheurs de la s'maine #198

Je suis un poil en retard pour ces bonheurs, mais à ma décharge, dimanche soir je suis tombée de fatigue... Le week-end a été festif et donc fatigant !

Cette semaine, on a encore eu un temps de folie jusqu'à 30° vendredi !...

Je flippe, j'te jure, quand j'y pense. À mon niveau, j'essaie de ne pas en rajouter à cette catastrophe écologique dans laquelle on est tous tombés : je trie mes déchets, je fais attention aux emballages (ma boulangère le sait : elle ne me propose plus le papier autour de la baguette), j'éteins les lumières, je ne laisse pas couler l'eau, je n'ai même plus de voiture, maintenant !
Je tâche de faire des efforts sur ma consommation, j'avoue que ce n'est pas facile pour moi, l'acheteuse compulsive. Mais je me reconnais quelques progrès : je fais attention à la provenance de ce que j'achète, je donne beaucoup les vêtements que je ne porte plus (aux copines, au Relais, à Emmaüs, aux migrants, les besoins ne manquent pas !...).
Ce qui me fait flipper (moi, la météodépendante, je suis mal à l'aise de tout ce soleil ?!? C'est dire si c'est un sujet important !), c'est que j'ai la sensation que si mes petits gestes n'aggravent pas les choses, je ne suis pas sûre qu'ils changent grand-chose non plus... On parle ici d'une préoccupation de chacun SAUF de ceux qui pourraient vraiment faire changer les choses, comme les décideurs et autres industriels qui préfèrent l'argent à la vie.
Je caricature, mais comment on fait pour être optimiste avec tout ce qu'on entend ?...

BREF.
Le bon côté des choses, c'est que j'ai accueilli la pluie de samedi avec zénitude et soulagement.

Cette semaine, je n'ai pas été à la gym suédoise, j'ai préféré aller au dernier CA au collège (je déconne, j'ai pas eu le choix !). Mais j'ai été danser, j'ai fait du vélo, bon.
On a voulu aller voir Climax (j'aime autant Gaspard Noé que je le déteste, je sors toujours scotchée de ses films, sans savoir si je suis emballée ou horrifiée, c'est assez dingo), mais la séance était complète ! La loose !

Maïté a fait sa première démo de batterie, lors de rencontres transgénérationnelles dans un foyer proche de chez nous. Elle était enthousiaste, puis terrorisée, puis déterminée, et elle n'a pas lâché. Ses grands yeux plein d'émotions n'ont pas lâché les miens, elle a été au bout de son morceau de Neil Young. 4 cours de batterie et déjà, elle réussit à désynchroniser ses deux mains. Pas encore toujours en rythme, mais elle n'a pas encore les 6 ans à partir desquels on commence l'apprentissage de la batterie d'habitude... Son prof m'a dit : "elle est très concentrée, c'est une virtuose, votre fille !...". Même si au fond de moi je pense qu'il exagère, ça fait toujours plaisir.
Et puis surtout, Maïté va à la batterie en courant, elle attend le mercredi avec impatience. Elle me dit tous les mardis : "maman, c'est la danse, demain ?" ; "oui" ; "cool ! Y'a batterie !".

Rosalie a une petite phase d'adolescence aïgue, du genre à répondre sur un ton à la limite du supportable. Je vois bien qu'elle ne s'en rend même pas compte, mais ça n'excuse rien... (C'est facile, ma chérie, si tu peux rajouter GROSSE NAZE à la fin de ta phrase sans que ça ne paraisse bizarre, c'est que le ton sur lequel tu parles n'est pas adapté ! *astuce*).
Ce week-end, on a fait une grosse fête pour les 40 ans d'une copine, ça s'est prolongé tard dans la nuit, et elle s'est montrée à la fois récalcitrante pour aller se coucher à une heure décente et désagréable à nous regarder en se moquant. Trop sympa.
(D'ailleurs, ça m'intéresserait de savoir comment tu gères l'alcool avec tes ados, si tu en as. Pas l'alcool bu par ton ado -Rosalie n'en est pas là- mais l'alcool des autres vu par ton ado) (c'est pas clair, pardon, faut que j'y réfléchisse davantage).

Anita est toujours aussi sensible, mais elle en a conscience, et ça change tout.
J'ai lu cet article de Rita le chat hier soir, ça a évoqué beaucoup de choses chez moi. Je pratique la culture des ptits bonheurs depuis longtemps (si tu lis ces lignes, tu es au courant), ça a bien aidé Anita aussi. Mais elle n'a pas toujours la ressource pour transformer une situation angoissante en bonheur...
Enfin toujours est-il qu'elle pleure, et juste après ajoute qu'elle se rend compte qu'elle pourrait ne pas pleurer. L'autre jour, elle m'a même demandé à rejouer la scène autrement. Son retour de l'école dans les larmes est devenu un "bonjour maman ! C'était bien, ta journée ?", tout sourire !

Abibi a été là toute la semaine, je ne sais pas si c'est déjà arrivé depuis qu'il travaille dans cette entreprise ?!?

On a appris une mauvaise nouvelle (*problème de riches*) : notre super bon plan au ski, en pension complète à deux pas des pistes est complet pour la semaine qui nous intéressait... Maintenant, il faut qu'on trouve une idée pour caser 14 adultes et 14 enfants... Gloups !

Notre bébé chat est une idée qui s'avère excellente : elle est adorable, et les relations avec Coquillette s'apaisent un peu et elle nous fait bien rigoler. Qu'y a-t-il de plus mignon qu'un bébé chat qui joue ??? Rien. Un bébé chat qui ronronne, peut-être ?

Côté boulot, tout va bien, les élèves bavardent un peu, mais ils sont sympas.
Cette année, j'arrive bien à m'organiser, je m'avance un peu, mes semaines sont prêtes dès le lundi matin, mes sujets de contrôles sont faits en temps et en heure (et pas à l'arrache comme avant). Je ne sais pas ce qu'il se passe, mais dis donc, ça fait du bien !
Dès lundi 15, je pars à Madrid avec certains de mes élèves de 4ème (ceux qui font espagnol) et des élèves de 3ème. Au programme : cours de cuisine, musées, cours de flamenco, rallye de street art, et surtout des soirées avec mes 3 collègues pendant que les élèves seront dans leur famille !... Yeah !!!

La vie continue d'être jolie, et je t'assure que j'en profite sans abuser ni m'habituer !...

* Lundi, deux ptites heures de cours épicétou

* Mardi, dernier CA avant longtemps

* Mercredi, p'tit verre en terrasse avec K., et le dhal de lentilles

* Jeudi, mes nouvelles chaussures à fleurs, le coiffeur et la soirée prépa-fiesta

* Vendredi, pas mal de vélo sous le soleil

* Samedi, fêter les jolis 40 de notre copine E., tous ensemble, et la météo pourrie n'y a rien changé

* Dimanche, le brunch de folie et l'éclaircie pile au bon moment

Belle semaine à toi, pour moi ce sera la dernière avant Madrid !!!

Posté par julimelle à 12:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

30 septembre 2018

Les bonheurs de la s'maine #197

La belle semaine que voilà !...

On enchaîne les belles semaines, par ici, avec des week-ends drôlement jolis, ça fait du bien ! On profite, on profite !

Cette année, j'ai la chance de commencer ma semaine à 13h30 le lundi. Ça change complètement la physionomie de mes dimanches soirs... C'est top !
Et puis il faut reconnaître que la météo en rajoute une couche de bonheur (même si dans le fond, quand j'y pense vraiment, ça me fait flipper, toute cette chaleur). Bon, faut juste savoir s'adapter aux températures frisquettes le matin et chaudasses l'aprem (pardon). Je te raconte pas le nombre de manteaux abandonnées à l'école, oubliés par les enfants qui sont venus avec le matin, et repartis en débardeur le soir !!!

Cette semaine, Abibi est resté à Nantes toute la semaine. Période creuse pour les déplacements, c'est si rare...
Il n'y pas eu de colère, ni de pipi au lit, et même une chenille du comportement toute verte pour Maïté.
Rosalie a repris le théâtre, elle a testé l'aviron avec un copain à elle, elle a regardé Les gremlins avec son pôpa.
Anita est retournée à la guitare, danse toujours tout le temps et avait un tas de TB dans son cahier.
Et pour moi, c'était le retour des copies à corriger. Mais comme cette année, j'ai 4 classes seulement (contre 5 l'an dernier), je trouve ça facile.

Côté bouge ton body : un cours de dance mardi soir avec une copine, j'aime toujours autant ce type de gym suédoise. Et puis à la place de la méditation d'un cours standard, là tu single lady tous en choeur, c'est juste mortel !
J'ai aussi été à la danse mercredi soir, j'en suis revenue bien vidée.
Sans oublier le vélo, ici ou là, puisque toujours pas de camion, donc on pédale ou on marche.
Ah et samedi aprèm, dans le cadre du festival d'à côté organisé dans notre quartier, on a fait une heure d'initiation au Lindy Hop, ça nous a bien plu. On connaissait déjà, et ça fait très longtemps qu'on aimerait prendre des cours, mais les horaires ne tombent jamais comme il faut dans nos emplois du temps de ministre...

Côté lecture, je suis toujours dans Je suis Pilgrim, j'aime j'aime j'aime, c'est hyper prenant.

Côté culture, j'ai quand-même été au théâtre vendredi soir. Au Grand T, voir La chambre d'Isabella. Une pièce incroyable. Au début, je me suis demandé ce que je faisais là. Et à la fin des 2 heures, j'étais debout, enthousiasmée et complètement emportée par des émotions de dingue. Une expérience de folie.

Côté vie sociale, on a passé une partie de l'aprem et la soirée de samedi sur la place au bout de notre rue, ils avaient installé des tables, il y a eu un bal, des copains nous ont rejoint et on a passé notre temps à saluer des gens, que l'on ne fait que croiser dans la vie quotidienne. J'ai pensé à plein de reprises que je me sentais bien dans mon quartier !...

Je dois dire que j'aime ma vie, en ce moment.

* Soupir de bien-être *

* Lundi, prendre le temps de lire mon journal avant d'aller bosser

* Mardi, venir chercher Abibi en vélo à 12h pour aller déjeuner ensemble dans le resto de notre copain

* Mercredi, la dernière séance d'Anita chez la kinesiologue, et réaliser le chemin parcouru depuis l'année dernière

* Jeudi, travailler avant de bouquiner avant d'aller rencontrer les parents de ma 4A

* Vendredi, revoir mes élèves de mon ancien collège, c'était joyeux !

* Samedi, un moment de fête imprévu au bout de la rue

* Dimanche, une sauce tomate maison

Belle semaine à toi !

Posté par julimelle à 23:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

24 septembre 2018

C'est reparti !

Ouh la la, ça fait un drôle de bail que je ne suis pas venue par ici !?!

Il faut dire qu'il y a eu le bel été puis le tourbillon de la rentrée.

Voilà.

Et c'est donc reparti pour une année scolaire. Quand tu as des enfants, tu as un genre de cycle annuel de septembe à septembre. Et quand EN PLUS, tu es prof, c'est puissance 7, quoi. (J'aime bien le chiffre 7)
Je dis souvent que la rentrée, c'est le nouvel an du prof.

Enfin bref, si j'ai fait une pause, c'est que... je ne sais pas...

WHAT ?!??? T'as pas mieux, comme excuse ?!??Ben non.

Alors on va faire un petit message fourre-tout, si tu veux bien.

* L'été a été merveilleux et délicieux sur bien des points. Du soleil, déjà, plein. Des moments géniaux, aussi. Tous les 5. En vélo, à Thonon-les-bains, au bord du lac Léman, où nous avons passé deux semaines d'une douceur sans égal. On a campé, on s'est baignés, on a profité du paysage (la région est magnifique), on a fait des randos, on a fait du rafting, on a joué, on a regardé nos filles s'éclater avec leurs copains respectifs, on a bouquiné.
Et même la voiture en rade sur le bord de l'autoroute, partie à la casse, sur la route du départ (à 80 km de chez nous, quand-même), ça n'a pas entamé notre moral. On a loué un camion, on a tout balancé dedans, et roule ma poule.
(Le suspens est maintenant entier : va-t-on racheter une voiture ? Un camion ? Ni l'un ni l'autre ?..)

* La rentrée s'est bien passée.
La mienne, d'abord (ben quoi ?), a été sereine, et c'est assez rare pour le souligner. J'ai commencé ma deuxième année dans le même collège, ce qui est à la fois confortable et agréable. Retrouver certains les collègues, connaître quelques élèves, savoir ce qu'on peut ou ne peut pas faire. Il faut dire aussi que j'ai un emploi du temps plutôt sympa, ça aide vachement à appréhender la rentrée tranquillement. J'ai aussi 4 classes (contre 5 l'an dernier) (j'ai plus d'AP, du coup), qui s'avèrent être très sympas ! J'ai retrouvé mes sportifs de 4ème, en 3ème, j'étais ravie de les avoir de nouveau cette année. J'ai récupéré deux classes de 6ème, et franchement, ils sont trop mimis. Et enfin une classe de 4ème CHAM CHAD, dont je suis prof principale, et c'est vraiment une bonne classe. J'ai bien de la chance, j'te l'dis, moi.
Celle de Rosalie, ensuite : en 4ème, elle a retrouvé sa meilleure copine et des copains d'école, et elle a ma copine comme prof de maths. En dehors de ça, elle a un emploi du temps pourri (elle a juste 15,5 heures de cours en 2 jours avec moins d'1 heure pour déjeuner...), et pas de prof de français. Bon. Elle ne semble pas traumatisée pour autant, et 3 semaines après la reprise, elle commence à s'habituer à ses nouveaux horaires.
Pour Anita, CM1, ça commence à plus trop déconner, mais elle a la chance de retrouver une maîtresse avec laquelle elle était partie il y a 2 ans en classe de mer. D'ailleurs, elle les emmène en classe poney dans moins d'un mois ! Tout se passe bien, à tel point qu'elle ne regrette plus sa maîtresse de l'année dernière, qui avait pourtant été particulièrement attentve à elle, et accompagnante. Elle grandit ma poulette !
Quand à Maïté, après l'euphorie du premier lundi en CP, on a eu un beau florilège de trucs relous : colères (à moi, à la maîtresse) et pipis au lit, notamment. Je me dis donc que ça la travaille, mine de rien. Ceci dit, elle sautille chaque matin sur le chemin de l'école, elle est contente de faire ss devoirs, elle adore rester à l'étude, et ça s'améliore au fil des jours.
Pour Abibi, la reprise s'est faite en douceur, enfin disons qu'il n'est pas trop en déplacement. Savourons !

* Les activités extra-scolaires ont repris.
Cette année, on ne chôme pas : 2 cours de danse et 1 de guitare pour Anita ; du cirque et du théâtre pour Rosalie ; 1 cours de danse et 1 de batterie pour Maïté ; 1 cours de danse pour moi et un peu de gym suédoise ; de la baston pour Abibi.
Autant te dire que mes mercredis après-midi sont aussi remplis que le frigo après une livraison. Je ne me plains pas, c'est un choix que nous pouvons faire (notamment financièrement). Et puis, c'est pas si pire : mercredi dernier, j'ai réussi à faire 2 sujets de contrôle pendant les 3 fois 20 minutes où j'étais chez moi ! J'apprends à être efficace et à rentabiliser à fond mon temps libre !

* Mes dernières lectures m'ont emballée : Au-revoir là-haut, un chef d'oeuvre ; Le livre de Baltimore, même si j'ai moins aimé qu'Harry Québert, je l'ai lu avec plaisir ; Vernon Subutex tome 3, tellement bien écrit ; Le gang des rêves, j'ai a-do-ré.
Que ça fait du bien, de lire ! Et depuis la fin des vacances, je réussis à toujours lire quelques pages avant d'éteindre, c'est vraiment bien.
J'ai commencé Je suis Pilgrim, ça commence bien bien bien !

* Dans la série "j'ai un mari génial et des amies merveilleuses", il faut que je te raconte mon week-end du 15 septembre : je me suis levée vers 10h, j'ai été à la gym, et après le déj, au moment où je me disais que j'irais bien à la SPA chercher un chaton, BAM, ou plutôt DRING, ça sonne. Et là, mes copines qui déboulent, avec des cactus à la main, en criant Surpriiiiiiiiiiiiiiiiise !!!
Pour mes 40 ans, l'année dernière (enfin en novembre), Abibi m'a offert 40 cadeaux, dont certains étaient des "Bon pour...". L'un de ces bons était "une soirée avec mes copines". Il a tout organisé, ils en parlent depuis avril, et c'était le week-end dernier.
On était 12 (la 13ème a un bébé tout neuf, c'était pas facile pour elle de se libérer pour la soirée, mais elle est passée nous faire un coucou !), on a fait un escape game de folie (qu'on a perdu, mais qu'est-ce qu'on s'est marré !), un ptit resto, un verre et du papotage jusqu'à pas d'heure. Le genre de moments qui te reboostent à fond.

* Comme je n'ai pas pu aller à la SPA la samedi, du coup, j'y ai été lundi aprèm. Je suis revenue avec un bébé chat, une bébé chatte, plus exactement, qui est vraiment adorable. Elle s'appelle Mozzarella, ou Mozza, ou Momo, elle a 2 mois, des grands yeux presque jaunes, elle est grise tigrée, avec les pattes blanches. Et même Abibi en est gaga (il lui parle ! Truc de foufou !).
Je te dis pas que Coquillette est méga ravie d'avoir vu débarquer un autre chat, hein, elle crachouille encore un peu quand elle la voit, mais pas tant que ça, et surtout de moins en moins. Aujoud'hui, je les ai même surprises en train de se renifler la truffe. j'ai bon espoir qu'elles se câlinent bientôt, et qu'elles jouent ensemble.
Je suis bien contente, tu verrais comme elle est craquante !

* J'ai repris la gym suédoise, OUCH, comme dirait l'autre !

* Les activités ont repris, et cette année, c'est gratiné. D'un côté, quand je lis que les enfants ont le droit de ne rien faire, qu'il est bon de s'ennuyer, je suis carrément d'accord. Sauf que quand tes enfants s'éclatent dans des activités en dehors de l'école, que tu peux assumer financièrement et organisationnellement (...), ben...
Cette année, donc, pas moins de 4 cours de danse, 1 cours de guitare, 1 de batterie, du théâtre, de la gym suédoise (1 à 2 fois par semaine), du cirque et de la baston. En cumulé, hein, c'est pas tout pour la même personne !
Avec un pic d'activités sur le mercredi, je passe mon aprèm à faire des allers-retours (à pied, ahahah) à la danse. MAIS Anita en fait aussi seule, ça m'en fait un peu en moins... En plus, je travaille pour la première fois de ma vie le mercredi matin, autant te dire que je ne chôme pas ce jour-là, alors même que c'était ma journée OFF depuis des années !...
C'est comme tout : on va s'y habituer, à ce nouveau rythme, pas vrai ?

* L'automne commence, et avec elle, ma saison préférée. J'aime les journées ensoleillées et fraîches, j'aime les couleurs, j'aime que ce soit bientôt mon anniversaire, j'aime la fin de l'été qui s'étire, j'aime...
Bon, là, ce week-end il a plu et c'était moyen glamour, et il faut qu'on fasse preuve de stratégie pour s'habiller le matin (8 degrés puis 26 l'aprèm, qu'est-ce que c'est que ce bordel ?!?), mais je suis quand-même contente de cet automne qui commence.

Allez cette fois, je publie ce message, commencé il y a quelques semaines...
Et je vais essayer de revenir plus souvent !
Il faut dire que j'ai pris l'habitude d'écrire mes petits bonheurs sur Instagram, donc je fais moins l'effort ici... Pfff, c'est nul, je sais !!!

Posté par julimelle à 10:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

01 août 2018

Photo du dredi #60

Cette semaine, ce sont forcément des photos sur le thème du vélo !!!

Version à roulettes, d'abord :

moi 27 7

Version tête de *Biiiiiiiiiiiiiiiiiiiiip*, ensuite :

moi casque vélo

Voilà voilà !

Posté par julimelle à 15:47 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , ,


31 juillet 2018

Les bonheurs de la s'maine #196

De la s'maine et demi, même !
On va faire comme on peut, cet été, bousculer les rythmes de ces petits bonheurs, hein, tu m'en voudras pas !

Les bonheurs ne vont pas manquer, en plus, parce qu'on revient de quelques jours à vélo, tous les 5, et que ça a été juste génial.
Une vraie aventure sympa, dont on se souviendra longtemps, parce que je crois pouvoir dire que c'est la première d'une série. Oui, c'est sûr, on recommencera, en tout cas, on y réfléchit sérieusement.

Le début de la semaine, on l'a passé à la maison, à préparer les affaires, à se lever tard, les filles ont joué aux playmos.
Elles ont été grimper, avec Abibi et son papa, aussi. Mardi, exactement. Ce qui était une très bonne idée, parce que mardi, c'était une journée pas très marrante... 5 ans déjà, et on ne s'habitue pas vraiment... Enfin si, dans le fond, on s'habitue. On n'a pas le choix ! Mais on a un vide à l'intérieur, le coeur qui se serre souvent, mais on fait avec...
L'escalade et tonton, c'est toute une histoire. Longtemps, Anita pleurait de n'avoir pas eu le temps de grimepr avec lui, trouvant Rosalie drôlement chanceuse d'avoir pu le faire, elle. Prendre enfin le temps de l'emmener, c'était bien. Elle a apprécié, je crois.

Jeudi matin, ça a été le grand départ. On a réussi à décoller (façon de parler, hu hu ^^) à 11h.
Je vais essayer de faire un message spécial sur notre aventure cycliste, pour me souvenir de chaque détail. Mais en quelques mots, c'était vraiment génial ! Être dehors toute la journée, s'arrêter quand on veut, faire un truc ensemble, se retrouver vraiment, pédaler, les uns derrière les autres, ou côte à côte, sur les petits sentiers. Vraiment, on a adoré.
On a l'impression d'être partis vraiment loin, une vraie coupure. Aucun accroc, pas trop d'affaires, on a bien géré les montages/démontages/rangement des tentes, on a bien dormi, on s'est baignés presque tous les jours, on n'a pas eu trop chaud ; BREF, un vrai bonheur.

Maintenant, on défait/refait nos sacs pour partir jeudi à Thonon-les-Bains. Une autre aventure nous attend !!!

* Lundi, une soirée entre copines et un Spritz place du Bouffay

* Mardi, un apéro avec les parents d'Abibi, pour cette date si particulière, c'est toujours mieux d'être entouré

* Mercredi, on récupère la carriole, ouf

* Jeudi, on fait nos 30 premiers kilomètres ! Yeah !

* Vendredi, un verre de vin blanc devant un concert

* Samedi, cette piscine de Loire, incroyable

* Dimanche, rouler en se tenant la main

* Lundi, un dernier apéro en jouant à Gang de castors tous les 5

* Mardi, on a réussi à monter dans le train et rentrer à la maison

Belle semaine à toi, bon courage ou bonnes vacances, choisis ton camp !

Posté par julimelle à 22:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

26 juillet 2018

Le vélo-voyage

Au moment où tu liras ces lignes, je serai partie sur les routes, en vélo.

On s'est mis en tête un truc un peu fou-fou (pour qui me connaît, en tout cas) ; faire un bout de la Loire à vélo.
Maïté fait du vélo sans roulette depuis quelques semaines, et là, Abibi s'est dit "qu'à cela ne tienne, partons donc sur les chemins !!!".
Mouais, donc, voilà, on y est.

dessin vélo

(Ouais, j'ai une drôle de façon de préparer mes affaires, moi !)

J'en parle comme si on était complètement tarés, mais on s'est quand-même un peu préparés. Déjà, on a fait du vélo dès qu'on a pu. Et si tu survis à la ville, avec un enfant fraîchement autonome en vélo, tu peux survivre à tout. Même à un saut dans l'Erdre la tête la première et une perte en forêt.
Et puis on en a parlé avec des gens qui s'y connaissent, ma cousine et son amoureux, spécialistes du vélo itinérant (toute la côte Ouest des États-Unis, c'est pas de la gnognotte), des copains qui envisagent un trip du même style (c'est d'ailleurs parce qu'ils en ont parlé qu'on a eu l'idée !), des copines qui ont fait un bout de la Loire à vélo (mais pas le même que nous).

On a choisi notre trajet, en voulant quitter la maison en vélo.
Cap vers Angers, pour la bonne raison que c'est à presque 100 km (j'aime les comptes presque ronds), et qu'on peut y prendre le train pour rentrer. Ma cousine nous a déconseillé le trajet aller-retour, parce que ça peut être déprimant de rouler tout en sachant qu'on devra tout refaire dans l'autre sens ! Vaut mieux faire une boucle, ou prévoir le trajet retour.
On a calé nos dates, entre l'île de Ré et Thonon-les-Bains.
Et on a affiné notre équipement.

Concrètement : on utilise nos 5 vélos. Ils ne sont pas forcément faits pour du cyclo-tourisme (assez lourds, par exemple), mais on s'est dit que ça irait bien pour un galop d'essai.
On a dû investir dans des casques pour Rosalie, Abibi et moi, une tente 3 places pour les filles, une sacoche, 5 cyclistes rembourrés.
On nous a prêté une carriole, une tente 2 places, 2 paires de sacoches.

Côté fringues : on a chacun une tenue pour véloter, et une tenue pour le soir. En vrai, j'ai un peu triché, j'ai rajouté une deuxième tenue pour le soir, et un deuxième tee-shirt pour la journée... On a aussi pris des tongs pour chacun, des K-ways.

Dans la carriole (devine qui la tire ?!?) (un indice : ce n'est pas moi !!) : les tentes, les matelas (on a pris 1 deux-places pour les filles, et 2 auto-gonflants pour nous), les duvets, nos fringues.
Dans les sacoches sur le vélo de Rosalie : les affaires de baignade, les tongs, les doudous, les bouquins.
Dans les sacoches sur mon vélo : la trousse à pharmacie, la crème solaire, de l'eau + le pique-nique sur le plateau à lavant de mon vélo.
Dans la sacoche du vélo d'Abibi : le kit de réparation, de quoi manger les jours suivants, les pulls.
Dans le panier d'Anita : un petit sac avec ses affaires.
Dans la pochette du guidon de Maïté : Grumpf, son doudou.

On a prévu nos étapes en ne dépassant pas 30 km par jour, ne sachant pas du tout comment Maïté va tenir le coup, surtout avec la chaleur annoncée... Mais au pire, on s'arrête quand on n'en peut plus, pas vrai ? (Ou même avant, ce serait mieux ^^).

On a réservé les différents campings, plus pour se motiver à avancer, parce que si on décide de ralentir le rythme, il y a des campings tout le long de la Loire. Donc on annulera ceux qu'on avait appelé. Hop.
On a pris des billets de train d'Angers mardi midi, on pourra y mettre nos vélos puisque ce sont des TER.

Quoi d'autre ? Ils annoncent méga chaud, pas très beau pour ce week-end, on part un peu à l'aventure, mais avec Abibi, je n'ai peur de rien.
- OU PRESQUE -

Je te raconterai notre périple !

Posté par julimelle à 12:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

25 juillet 2018

Photo du dredi #59

Double ration !

moi 13 7

Je pourrais intituler cette photo : les toiles de balles (comme une toile de mer, ou une étoile d'araignée).
Aux Naudières, je suis retombée en enfance (et dans la piscine à balles).

Roro et moi

Short noir et gilet jaune, de mère en fille (il lui manque juste des tatouages !).

moi âne

Maïté, Raymond et moi. Attention, un âne se cache sur cette photo !

moi 20 7

Sur la plage, en plein soleil. Il ne faisait pas si chaud, enfin pas 40°, quoi. Alors le soleil qui chauffe le dos, c'était bon !

C'était un point "je suis pas vieille, je suis grande" !

Posté par julimelle à 21:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

22 juillet 2018

Les bonheurs de la s'maine #195

De deux s'maines, même !!!

Les vacances, c'est un genre de faille spatio-temporelle dans laquelle tu tombes, tu glisses, sans pouvoir te retenir, et ça va viiiiiiiiiiiiiiiiiiite !!!
il n'empêche que je savoure chaque instant, d'autant que ces vacances collection été 2018 commencent admirablement bien !

Le temps, dejà, ma bonne dame, il est plutôt vacances-friendly. On a eu du soleil, du trop chaud mais on va pas se plaindre, un peu de vent, du bon, du doux, du un peu frais, et un tout petit peu de pluie de rien du tout.

Ces deux dernières semaines sont passées à la vitesse de la lumière, parce qu'on a fait plein de choses, il faut dire.

Pendant qu'Anita s'éclatait à l'Île de Ré avec ma mère (et 10 autres enfants et 3 autres mamies), nous, on a été assez tranquilles. Levers tardifs, pour commencer la journée. Des restos en terrasse, des cadeaux de faits, une journée baignade à la Roche Balue, Rosalie, Maïté et leur cousin ont aussi été passer une journée à Pornic avec mes beaux-parents et mes beau-frère / belle-soeur (avec baignade, kayak et piscine au programme, ça vaaaaaaaa), et on a aussi été aux Naudières vendredi aprèm.

Puis il a été temps de partir retrouver mon amour d'île de Ré. Chaque fois que je suis sur le pont, je prends un shoot de bonheur. Au choix : le goût des souvenirs d'enfance, la joie des vacances à venir, les vitamines de l'air marin, la vue sur toute l'île, miam, j'aime presque autant ce moment-là que mon anniversaire, c'est dire !!!

Cette année encore, on avait loué une maison pour mes Tessoeurs et moi (je dis "on", mais c'est ma mère, en fait, qui nous loue une maison chaque année, je mesure ma chance, oui, promis), et nos familles. Ça fait quand-même 16 personnes, dont 10 entre 3 et 15 ans. On avait nos habitudes dans une maison tout près de chez ma tante, mais les propriétaires sont maintenant à la retraite (quelle idée) et ne louent plus leur maison (puisqu'ils y sont, hé hé). Il a donc fallu trouver autre chose. L'année dernière, on a raté notre coup avec une maison pas si terrible que ça.
Là, bingo, je crois qu'on a trouvé NOTRE maison. 6 chambres, c'est pile ce qu'il nous faut : une par couple, une pour les 3 grands (15, 13, 13), une pour les 3 moyens (10, 9, 0), une pour les 4 petits (6,5, 5,5, 5,5, 3,5). Parfait. La déco est simple, très bord de mer, mais sans trop de chichis. Elle est à deux pas du marché du Bois-Plage, où nous avons nos habitudes (le stand de lunettes, les fringues de la marque Bla-bla, la dame aux bijoux en acier...). Autant te dire qu'on y a été soivent !
Et puis surtout, elle est à moins de 10 minutes à pied de la plage (les Golandières, je crois), ce qui n'est pas négligeable quand tu as 16 personnes à bouger. L'inertie de groupe n'est pas passée par nous !
Nos journées ont été rythmées par le stage de voile des moyens, ma mère passait les prendre vers 9h (je t'ai dit que j'avais de a chance ?), puis on la rejoignait sur la plage une fois que tout le monde était réveillé.
Après le déjeuner (en mode salades-bar tous les jours, c'était trop pratique), il y avait la team sieste, la team "je vais faire un tour", la team jeux de société. Après le goûter, re une session de plage, avec une eau réchauffée, des vagues parfois, et c'était vraiment bon.
Une semaine à un rythme cool, où on a bien profité les uns des autres, où les enfants ont bien joué, où ils ont bien grandi, aussi.
Un bonheur de semaine, quoi.

* Lundi, Roro et son cousin vont au ciné, pendant qu'on joue avec Maille

* Mardi, l'apéro-foot devant la demi-finale

* Mercredi, buller au soleil à la Roche Balue

* Jeudi, un dej japonais en terrasse avec une copine

* Vendredi, retomber en enfance dans la piscine à balles

* Samedi, passer le pont, MON pont préf du monde entier, retrouver ma Nit, et le premier bain de mer

* Dimanche, la France est championne du monde (quand-même !)

* Lundi, la dame du stand des lunettes nous demande comment on va depuis l'année dernière?

* Mardi, dévorer quelques morceaux de melon, jamais assez tellement il est bon

* Mercredi, je mets ma robe MishkaXMonop pour aller à la plage

* Jeudi, je fais un self-âne avec Raymond et on parle puzzle avec ma tante

* Vendredi, ma Tessoeur me bat au Qwirkle et ça me fait plaisir de lui faire plaisir (#sarace ) (elle m'a laminé la gueule), ou plutôt: l'eau est super claire et bonne

* Samedi, regarder une dernière fois mon île de Ré avant de voir plein de copains à la Rochelle

* Dimanche, ouvrir les yeux dans mon lit, à 11h, avant de voir plein de copains chez moi

 Bonne semaine à toi, bon courage si tu travailles !
Ici, ce sera machines, rangement et préparation des affaires pour notre séjour en vélo : on part jeudi, yeah !!!

Posté par julimelle à 16:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

09 juillet 2018

Photo du dredi #58

Tous les ans, il y a LE PREMIER JOUR DU RESTE DE TA VIE, ou LE PREMIER JOUR DES GRANDES VACANCES.

Finies les semaines qui s'enchaînent, du lundi matin au vendredi soir, avec des week-ends de respiration, un peu, parfois bien studieux aussi.
La vie d'un prof est rythmée par les années scolaires. Tu sais : on achète des agendas de septembre à septembre ; quand on parle de fin d'année, on ne pense pas aux fêtes de Noël et du jour de l'an, mais au mois de la mort juin ; et le début d'année est fin août plutôt que début janvier (il m'est même arrivé de prendre des bonnes résolutions le 1er septembre, alors que rarement le 1er janvier) ; quand on parle de reprise, il faut préciser laquelle, celle des congés de Toussaint, d'hiver, de printemps ?... ; on ressent une fatigue intense toutes les 6 semaines environ (parfois au bout de 5 semaines, quand on est dans la première zone), comme si on était conditionné.

Les années se suivent et se ressemblent, tout en étant terriblement différentes.

Aucune plainte dans mon blabla, je ne changerai de vie pour rien au monde, mais je me rends bien compte que je ne suis pas toujours dans la "vraie vie" des gens qui travaillent autrement.

Bref, deux photos pour ce dredi au goût particulier, celui annonçant la vie douce d'été.

moi 6 7

Sourire de circonstance et cheveux fous.

Rosalie lunettes

Dans les yeux de ma fifille.

Posté par julimelle à 19:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,