Il y a un blog que je suis attentivement tant je le trouve touchant, beau, utile, intense, presque indispensable.
C'est Le corps des femmes.

À l'initiative de ce blog, il y a Stadire, alias Marie-Amélie, que ceux qui ont fréquenté Doctissimo connaissent bien (Le Baby Blog, c'est elle aussi !). C'est une belle idée, les témoignages sont poignants, et je vous conseille d'y faire un tour (certaines fois, il faut avoir le coeur bien accroché, mais ces lectures-là ne laissent pas indifférentes).

J'ai écrit un témoignage, en 2011, que vous pouvez lire ici. Un truc léger, sur les cicatrices qui pointillent mon corps.

C'est compliqué, un corps de femme, non ?
Bien sûr, il y a ces SPH (Sales Putes d'Hormones) (pardon) qui viennent tout chambouler rajouter du piment à la vie, il y a les accidents, il y a les opérations, il y a l'éducation.
Je ne sais pas vous, mais je n'aime pas tellement mon corps. Enfin disons que je ne l'aime pas toujours. Je fais ce que je peux, mon amoureux m'y aide beaucoup, mais on n'est pas toujours potes. Pourtant, il est pas mal, il tient le coup, il a fabriqué trois bébés, il n'est pas malade. Alors j'essaye de ne pas trop le maltraiter.

Mais je vais vous dire le vrai problème. Le vrai problème, c'est qu'il aime trop le chocolat, mon corps (et cette phrase marche aussi avec saucisson, gâteaux, chips, croissant aux amandes, etc). Comment on fait, dans ces cas-là, HEIN ???