Pour cette semaine de vacances cinquième du nom, nous voilà au milieu de la Touraine, bien entourés.
À l'origine de cette semaine commune qui revient tous les deux ans, mon groupe de topains animateurs. On s'est connus en colo, il y a presque 20 ans, et malgré les longues périodes sans se voir, on en est à notre 5ème session de gîte ensemble, et c'est chaque fois comme si on s'était quittés la veille.
On a testé les Ardennes, la Normandie, la Bourgogne, l'Aveyron, et la Touraine, donc.
Au fil des ans, les enfants se rajoutent (eh mais ils se multiplient, didon !), mais le bonheur d'être ensemble, lui, ne change pas.

* Une immense maison, avec 8 chambres (pour 8 familles, ça tombe bien !), une mare-au-sol-d'argile pour se baigner, un enclos avec des chèvres, des lapins, des poules, des oies, un poney, un billard, une table de ping-pong, un filet de volley, des balançoires : un lieu de rêve !

* Des repas interminables, en deux services, et qui reviennent sans cesse

* un lave-vaisselle à remplir/faire tourner/vider/remplir/faire tourner/vider/.... 6 FOIS PAR JOUR

* Des jeux de société à n'en plus finir (et des parties de Time's Up mémorables)

* Des baignades dans la mare, avec tour en barque de rigueur au milieu des grenouilles

* Une slack tendue au-dessus de l'eau, le délire !!!

* Des enfants qu'on n'a pas vus de la semaine. De temps en temps, on faisait nos parents relou, à leur demander de venir manger ou se laver, mais sinon, franchement... ils ont eu la belle vie !

* Une logistique sans couac, ce qui est plutôt nécessaire, à 32, hein !

* Des photos de groupe, de famille

* Un anniversaire -de juin- fêté parce qu'il était tout rond, avec un topain ravi de ses cadeaux

J'aime ces moments, tout en douceur, en intimité, en partages.
Les discussions à n'en pas finir, les échanges d'expérience.
Dans ce groupe d'amis, j'ai une source infinie d'aide potentielle : une assistante sociale, une infirmière, une sage-femme, une éducatrice de jeunes enfants... Sans oublier les mulitples talents de bricolage, les musiciens, les conteurs...

Cette semaine n°5, attendue depuis 2 ans, a été à la hauteur de nos espérances.

* Soupir *