Bouh, une semaine sans internet à la maison, c'est difficile !!!!!

Je prends quand-même le temps de noter ici mes petits bonheurs, mes grands bonheurs, mes moments du quotidien.
Cette semaine, on s'approche, on s'approche, et on sera bientôt freeeeeeeeeeeeeee.

Il y a eu un jour de grève impromptu (pas d'école pour Maï, ni de cantine pour les autres, hé), qui m'a fait le plus grand bien. Et pourtant, il n'a pas été de tout repos, parce qu'entre les allers-retours pour aller chercher des affaires, les heures de rangement pour que chaque chose ait sa place (ou comment faire rentrer 180 m2 dans 80 m2...), le vomi de Maïté PILE DANS UN TIROIR DE PLAYMOBILS, nomdediou, punaise où j'ai foutu le thermomètre, bordaÿl, et aussi écrire un compte-rendu qui me prend bien la tête, ben je n'ai pas chômé. Disons-le comme ça.
Il y a eu un dernier cours de danse pour Anita, qui a du dire au-revoir à sa prof depuis trois ans, qui prend une retraite bien méritée. Et pour ma sensible du bulbe, c'est pas simple, de dire au-revoir !...
Il y a eu des pique-niques à préparer, encore. Les fins d'année ou le régime dissocié jambon-chips.
Il y a eu des conseils de classe.
Un entretien avec mon principal pas fastoche-fastoche.
Des averses qui ont bien choisi leurs moments (me suis changée TROIS fois dans la même journée, tellement j'étais trempée !!!).
Au chapitre du stress pour rien, on a eu une pseudo crise d'appendicite pour MaNit, avec un arrière goût de déjà vu (en Guadeloupe, un jour je te raconterai notre expérience du magnétiseur, autrement appelé Alain le magicien) (et pourtant, plus sceptique que moi, tu trouveras pas). Et puis finalement, rien, des spasmes, ouf.
Il y a eu aussi la visite de mes parents, ce qui est aussi rare que précieux.
Des kilos de choses à porter, jeter, trier, ranger. Des m3, même.
Il y a eu MaMaille qui a bien dansé pour la fête de son école. Une petite danse toute mignonne, ouh la la, c'était très émouvantifiant !!!
Et puis Rosalie, si grande, si belle, si heureuse, d'être sur scène pour son spectacle de chorale. Là aussi, un jour, je te raconterai comment la chorale l'a transformée et l'aide à passer le cap de "mon corps change (mais ce n'est pas sale)". Très très grande fierté.
J'ai aussi appris la mutation de deux collègues, et je suis au moins aussi heureuse pour eux que triste pour moi (qui n'ait pas eu la mienne et qui vais devoir travailler sans eux !..). Ahem.

* Lundi, trouver un toucan en pluche dans mon casier (de la marque Trudi, en plus), j'ai quand-même des collègues top moumoutes

* Mardi, découvrir un bon resto chinois

* Mercredi, le retour du soleil

* Jeudi, le Dr Migraine, qui nous a bien fait rire ("c'est comme si ma maîtresse s'appelait Mme Jensaisrien !!", "ou le coiffeur M.Chauve !!", "ou le moniteur de ski M.Avalanche !!!", etc etc)

* Vendredi, la joie de Maïté en petite souris, et celle de Rosalie sous les projecteurs

* Samedi, déjeuner sur la terrasse

* Dimanche, on voit la fin du bazar à déménager

Belle semaine à toi !
Ici elle s'annonce chargée, entre déplacements d'Abibi, conseils de classe, resto avec des copines, soirée de départ de deux collègues et prochain week-end à Brétigny, pfiou, vivement les vacances qu'on se repose un peu (takakroire).