Petit à petit, les semaines s'écoulent sans qu'on ait même le temps d'y penser. C'est fou !

Il faut dire aussi qu'on ne s'ennuie pas : c'est la saison des réjouissances de fin de trimestre (multiplié par 4 établissements, puisque cette année, Abibi est représentant des parents, quelle bonne idée) + le chantier qui nous donne des suées (sera-t-il terminé pour les fêtes ?!?) + la vie quotidienne à mille à l'heure. Bref, je ne t'apprends rien, mais des fois, ça donne le tournis. On est quand-même début décembre, quoi.

Cette semaine, Rosalie a été une petite fille modèle° : des félicitations en conseil de classe, tant sur les résultats (ça, on savait) que sur le comportement positif (ça, on s'en doutait, mais ça fait du bien à entendre !). Elle nous a aussi sorti une sacrée épine du pied en prenant le relais avec Tessoeurs un soir particulièrement chargé. Et lors d'une visite de routine chez le médecin (tellement pas malade qu'on voit la doc une fois par an à peine, avec elle !), nous avons appris que ses 9 cm et 12 kg de plus en 1 an rendaient sa croissance parfaite ! Avec un IMC parfait ! Elle culmine donc à 1m59 1/2 et 51 kg *ouch* à 11 ans et 1/2, ce qui est dans le haut des courbes. Mais ça, y'a qu'à regarder autour de nous pour voir qu'elle ne fait pas partie des plus petits !...

° T'inquiètes, elle a aussi été relou avec nous, à répondre, mettre des heures à se laver les dents et aller se coucher, râler pour tout... C'est donc juste une (pré ?) ado normale !!!

Cette semaine, Abibi a bien avancé sur le chantier : un plan d'attaque a été mis en place, avec la participation de nombreux -géniaux- copains dans les prochaines semaines ; la cuisine a été récupérée en entier ; et il a pu repeindre les radiateurs, poncer une poutre avant qu'ils ne finissent les cloisons.
Prochaine étape : la faïence dans les salles de bain, monter les meubles de la cuisine, et la peinture, dès que les bandes seront faites.

Cette semaine, on a essayé de se tenir chaud, parce que ça caille. Et dans l'appart, le chauffage est défaillant. Autant te dire que c'est dur-dur, le soir, de bosser avec les mains gelées, les jambes qui grelottent et les dents qui claquent... La magie des hormones fait que Rosalie n'a jamais froid, Anita se couvre et Maïté a toujours trop chaud, donc les filles n'en souffrent pas trop. Nous, c'est une autre paire de manche, et ça nous donne encore plus envie d'être dans notre chez-nous le plus vite possible.

Cette semaine, j'ai décidé de ne pas faire de sapin, ne sachant pas trop où le mettre. A priori, dans l'appart tout froid, mais comme on espère déménager autour de Noël, et que c'est difficile de trouver un truc plus galère que le sapin à déménager, même à 500 m, j'ai décidé de bricoler des sapins transportables. Hmm...

Cette semaine, j'ai réalisé que l'esprit de Noël n'était pas encore arrivé jusqu'à moi. Comprendre : je n'ai pas la tête aux cadeaux. Il va pourtant falloir que je m'y penche, ça approche, et les fenêtres pour m'en occuper ressemblent plutôt à des meurtrières, si tu vois ce que je veux dire !!!! Au secours !!!
J'ai quand-même pas loin de 20 idées à trouver, ça va pas tomber du ciel comme ça !
Sans compter qu'avant, il y a l'anniv de Maïté, et même si j'ai déjà acheté son cadeau, il faut donner des idées à ceux qui m'en demandent...

* Lundi, le retour de L., une élève de quatrième, même si ça confirme que la situation est compliquée...

* Mardi, les progrès de Nit en guitare

* Mercredi, la couleur du ciel et des nuages, roses, c'est beeeeaaaaauuuuuu

* Jeudi, Roro qui s'occupe de Tessoeurs, de la sortie de l'école au coucher, en passant par la case devoirs-bain-repas

* Vendredi, retrouver un pull que j'adore, en boule au fond de mon bordel étagère

* Samedi, la fête de Noël à l'école de Maïté

* Dimanche, faire des sapins en carton à 8 mains

Bon tourbillon belle semaine à toi !