Déjà la fin de la première semaine de cette nouvelle année, et je sais pas toi, mais moi, j'ai l'impression d'être en 2017 depuis déjà longtemps. Un peu comme si je m'étais très vite habituée à cette nouvelle année ?!?
D'habitude, je me trompe toujours un peu, je reste coincée à l'année d'avant. Mais là, rien, direct je dis "on est le 6 janvier 2017", sans erreur.

BREF.

Cette semaine n°1, donc, de la speeditude, avec la fin des vacances les plus fatigantes que la Terre ait portées (sans AUCUNE exagération), le retour au travail (sauf pour Abibi qui prolonge un peu), notre resto traditionnel de début janvier, des élèves pénibles, des cartons remplis, un week-end festif pour les 70 ans de mon papa (70 ans) (CHLACK), des chansons, un froid polaire, une annonce d'inspection (comme si j'avais que ça à faire, tiens), deux soufflants pour Maïté (pour éradiquer son infection pulmonaire), un rendez-vous avec un prof de Rosalie, la première galette des rois mangée (mais bon, pommes-chocolat, c'est pas d'la vraie) (mais c'est bon quand-même), Anita avec sa couronne sur la tête, donc.

Et je vais vite enchaîner avec les ptits bonheurs quotidiens, rapport à l'inspection que je suis trop ravie, gna gna gna.

* Lundi, une journée en pyjama à faire des jeux de société, à 2, 3 ou 4

* Mardi, qui a tué Grand-maman ?, à la chorale (c'est le colonnel Moutarde dans la cuisine, avec le chandelier)

* Mercredi, une pizzeria de nouvelle année

* Jeudi, le premier épisode de Sherlock en amoureux

* Vendredi, retrouver les clés de la voiture à temps pour pouvoir partir en week-end

* Samedi, la fête de mon papa, sur le thème Brassens

* Dimanche, retourner chez ma grand-mère une dernière fois

Belle semaine à toi, moi, je vais pas chômer : fin des travaux, préparation du déménagement, fin des cartons, et INSPECTION (sa race).
Parce que tu sais quoi ? LE WEEK-END, ON RETOURNE DANS NOTRE MAISON !!!!!!