Nous avions envie de nous poser sur une île. Bretonne, tant qu'à faire, c'est pas trop loin de chez nous (et même, si j'osais, je dirai que c'est chez nous) (Nantes en Bretagne, ou pas ?!?) (moi, je dis oui) (bref).

On a cherché sur Belle-Île, sur Ouessant, sur Houat.
Et puis les parents d'une amie nous ont proposé leur maison pour le week-end de Pâques. Devine quoi ? Elle est à Hoëdic !
Devine quoi bis ?!? C'est une île bretonne !!!

Je t'avoue tout : je ne savais pas du tout où ça se trouvait, Hoëdic. Je n'avais aucune idée de la taille que faisait cette île, non plus. Je m'en fichais un peu, à vrai dire, j'avais juste envie/besoin de partir à 5.

Hoëdic, c'est dans le Morbihan, après Houat en prenant le bateau à Quiberon. (Je passerai sous silence le fait qu'Abibi était tout content d'avoir réservé le bateau. POUR HOUAT. Sans commentaires...)
C'est tout ptit : 2,5 km de long, 800 m de large. 7 km de "circonférence".

Jeudi midi, les filles ont préparé leurs sacs (entendre : doudous, livres, jeux), on s'est occupés du reste des affaires (tongs et gros gilets), et on est partis sous un beau soleil en direction de Quiberon.
2 heures de route, 1 vomi et 1h15 de bateau plus tard, on était arrivés à destination. C'est un peu l'aventure.

Tout de suite, une impression de bout du monde. C'est un peu dingue, une île. Mais alors une île où il y a une seule route goudronnée, une seule voiture, et dont tu vois l'autre bout où que tu sois, c'est incroyable.
Hoëdic, c'est un seul village. Une vîlle, en quelque sorte.

On a passé 4 jours merveilleux, je vais pas tergiverser. D'ailleurs je crois que mes photos parlent d'elles-même !

Au programme : des journées en plein air ; des baignades pour les filles (avec une eau à 12°, là je dis bravo n'importe quoi !!!!) ; des déjeuners au soleil ; 3 caches trouvées ; des grasses matinées (le temps d'apprivoiser le coq des voisins) ; des apéros (le meilleur repas du monde, c'est bien connu) ; des soirées jeux de société (Rosalie et Anita ont découvert les dames chinoises) ; des moments de lecture sur la plage, ou même au coin du feu.
Le bonheur, quoi, ni plus, ni moins.

Et ça, je peux te dire que ça se savoure.

DSC_0329

DSC_0336

DSC_0349

DSC_0351

DSC_0354

DSC_0362

DSC_0381

DSC_0394

InstagramCapture_10f1e3c2-92d5-4a76-879c-e5b5c4afbaf0

DSC_0402

DSC_0411

DSC_0415

DSC_0419

DSC_0423

DSC_0432

DSC_0437

DSC_0460

DSC_0464

DSC_0467

DSC_0472

DSC_0479

DSC_0484

DSC_0486

DSC_0489

DSC_0498

DSC_0500

DSC_0507

DSC_0527

DSC_0532

InstagramCapture_e96c08ef-f81f-4fa5-8f58-abca7b9b955a

DSC_0535

DSC_0536

DSC_0541

InstagramCapture_56a9a8e4-9859-4453-bd7f-e88c16a5941d

InstagramCapture_b81d2d22-b839-4c9c-8318-84e75caa7be8

DSC_0542

DSC_0543

DSC_0548

WP_20170414_003

Nan mais tavu ces couleurs de maboul ?!? C'est fou-fou, non ???

*4 jours sur un confetti, patate garantie*