Une semaine de cinq jours, c'est qu'on n'a plus l'habitude...

"Heureusement", lundi matin, Maïté avait une suffisamment petite tête pour que je me dise que ça suffit, les bétises, 10 jours de fièvre qui vient, qui part, qui revient, qui repart, saupoudrée de sifflements tout chelous (on suspecte l'ingestion d'une sandale playmobil) (tu savais que ça n'apparaissait pas à la radio, les playmos ? C'est pas trop dommage ?!?) pour que je décide d'aller faire un tour aux urgences.
On en est sorties bredouilles, dans le sens où une fois arrivées sur place, plus de fièvre (je veux dire : DUTOU), et pire : plus de sifflements chelous (je veux dire : DUTOU DUTOU). J'adore passer pour une cruche et/ou une mère stressée, bon, ben....
En même temps, tant mieux, c'est que ça n'est pas si grave !...
Du coup, on a passé la journée toutes les deux, on a pu préparer son pique-nique pour la sortie au zoo du lendemain, faire des puzzles, des jeux, en restant tranquilles.
J'ai quand-même été au conseil de classe de la classe dont je suis prof principale, hein.

(J'ironise, t'avais compris, pas vrai ?)

Mardi, pour mon retour au collège, j'ai commencé par accompagner mes élèves de sixième au cinéma. J'avais peur de m'endormir, vu mon état de fatigue avancé (j'avais même briefé mon voisin pour qu'il me donne un coup de coude si jamais il me voyait les yeux fermés...), mais pas du tout, parce que le film était super. "Cyclone à la Jamaïque", ça s'appelle, et ce film de 1965 est vraiment bien. La violence est suggérée seulement, mais les élèves ont trouvé ça très dur, parce que "des pirates s'en prennent à des enfants, vous vous rendez compte, Madame ?!?". Je me rends surtout compte que la plupart regarde Les experts sans problème, avec toutes les scènes de sang, tout ça, mais que de voir un couteau s'approcher un peu trop près d'une petite fille, ça les chiffonne.Après ma journée de travail, nous avons encore abusé de notre grande fille, puisque c'est elle qui a géré le coucher, pendant qu'on allait en amoureux au concert de Camille. Un pur moment de grâce, un talent fou, j'ai adoré. Le genre d'artiste qu'il faut absolument voir sur scène (presque plus que d'écouter en CD, même).

Mercredi, j'ai du me lever tôt pour aller faire passer les oraux du DNB. C'est toujours un super moment, parce que j'apprends plein de choses et je suis souvent bluffée par le travail des élèves.

Jeudi, rien de marquant, tant la journée a été dure-dure. Le genre de journée qui te fait dire que bon, prof est un bien beau métier, c'est sûr, mais aussi épuisant. Passons...

Vendredi, Rosalie est partie pour trois jours avec une de ses copines à Belle-Île. Elle continue de découvrir des îles bretonnes, ou du coin, et ça me fait bien plaisir pour elle.

Samedi, après un nouveau programme à la gym (la gym m'a tuer), on a été se promener en ville, et le soleil a fini par chasser la pluie, donc c'était une bonne idée. Un chouette moment tous les 4, qui s'est terminé par un apéro-film comme je les aime.

Dimanche, Abibi avait un passage de je sais pas quoi pour sa baston (j'ai pas tout compris j'ai écouté d'une oreille), et ce qui était au début une loose s'est transformé en un bon plan : c'était sur la côte ET ça n'a duré que la matinée. Du coup, lui il s'est levé aux aurores, et Anita, Maïté et moi, on l'a rejoint après notre grasse maths, pour pique-niquer sur la plage. Il y avait un petit vent, c'est vrai, mais les sandwich au sable, les vagues qui éclamoussent et le soleil réconfortant ont tout balayé et ont rendu ce moment exquis (rien que ça).
Et puis aujourd'hui, on est aussi la veille de demain, et demain : c'est férié !!!

Ça en fait, des petits bonheurs !

* Lundi, une journée de rab avec MaMaille

* Mardi, un concert absolument génialissime (si tu as l'occas, vas-y vite !)

* Mercredi, écouter A., son oral était incroyable

* Jeudi, me coucher tôt après une dure journée

* Vendredi, apprendre que C., une de mes élèves de 4ème, était prise en 3ème prépa-pro, et c'est ce qu'elle voulait

* Samedi, mes nouvelles sandales Yokono (j'en avais déjà des rouges, et maintenant j'ai des noires !)

* Dimanche, premier bain de mer, elle était presque chaude pas trop froide

Belle semaine à toi !