Je l'ai dit, et redit, à plein de gens, comme pour me motiver.

"Tu n'auras pas de téléphone avant la seconde !".

Ceci dit, je le disais, mais Rosalie, elle, s'en moquait. Elle n'avait pas du tout envie d'avoir de téléphone. Et pas besoin, surtout. Dans sa classe de 6ème, cette année, ils n'étaient que 3, sur 26, à ne pas avoir de téléphone portable. Ça me paraît dingue, à 11 ans et quelques, d'être déjà équipé comme des grands, je me dis que bon sang, ils ont bien le temps d'avoir ce fil-à-la-patte (incroyable, pour un sans-fil, quand on y pense !). Faut dire que j'ai eu mon premier téléphone à 25 ans, alors c'est sûr que l'époque a changé !... (<- ça fait vieille conne ?) (ne réponds pas, ce n'est pas une vraie question).

Bref, pas une seule fois Rosalie n'a réclamé un téléphone. On lui a créé une adresse mail en début d'année (sur netcourrier, pas mal du tout, si tu veux mon avis, et bien adapté aux différents âges des enfants), et ça lui a suffi pour communiquer un peu avec ses copines. Comme en plus elle pouvait me demander à n'importe quel moment d'utiliser mon téléphone pour envoyer un message aux parents, je n'ai pas l'impression que ça lui ait manqué.

Mais.

Depuis le 9 juin, elle est en vacances. Je pourrais m'étendre pendant des heures sur le scandale des établissements qui sont à la fois des collèges ET des lycées, et qui privent leurs collégiens d'au moins 3 semaines de cours parce que leurs lycéens passent le bac, mais ce n'est pas l'objet de ce message.
Non, mais quand-même, c'est scandaleux, non ???

Bref.

Elle est donc en vacances. Et si j'ai pensé un temps l'envoyer chez mes parents en région parisienne, ça n'a pas été possible parce que ses activités de cirque et de théâtre n'étaient pas en vacances, ELLES. Reconnais que ça aurait été con de ne pas faire les spectacles de fin d'année juste parce que son collège passe le bac, hein !...
Alors elle est restée à la maison. Comme une grande. Qu'elle est, heureusement. Sans rire, on a du bol qu'elle soit à la fois raisonnable, très bonne lectrice (ça occupe) et qu'elle aime bien être seule !...
Je lui avais fait une ptite liste, au début :

- Changer l'eau du poisson
- Aller acheter du pain
- Un seul film dans la journée
- Dormir
- Vider le lave-vaisselle
- Aller chercher Tessoeurs
- Nettoyer la litière du chat
- Ne pas abuser de l'ordinateur
- Ranger ton cartable
- Ne pas manger trop de bonbecs

Ben tu m'croiras, tu m'croiras pas, mais elle a quasiment tout fait le premier jour !!! (Dommage, j'avais oublié "débarasser la table du petit dej").

Et puis finalement, elle a trouvé son rythme : aller chez une copine, en inviter une autre, rester peinarde, lire, regarder la télé, rendre service, etc... Le seul hic étant que depuis notre ré-emménagement, notre téléphone fixe ne fonctionne plus. Donc ça n'était pas possible de la joindre du tout en journée, ou alors par mail.

Deux ou trois fois, je me suis dit "pffffff, ce serait tellement plus simple si elle avait un téléphone !!!".

Et là, *ting* (ampoule qui s'allume) : j'ai qu'à lui en acheter un, pardi !?!
Mais oui mais j'avais dit "pas avant la seconde" ?... Ooooohhhhh, dilemne...
Connerie, oui. Les certitudes sont faites pour être remises en cause, pas vrai ?

Alors voilà, j'ai été chez mon opérateur, j'ai pris le forfait le plus petit, sans accès internet, avec juste textos et appels illimités, et zou. Rosalie a donc maintenant un téléphone.
Je ne sais pas si c'est le fait qu'elle n'en voulait pas, ou si simplement elle est raisonnable, mais elle ne l'utilise pas beaucoup. Faut dire qu'elle n'a pas beaucoup de contacts, déjà, et puis elle n'a pas le droit de dormir avec, elle ne le sort que rarement.
Par exemple, quand elle a pris le train toute seule l'autre jour pour aller chez ma soeur, je lui ai envoyé un petit message au bout d'une heure en lui disant "courage, plus qu'une heure !", et... elle ne m'a pas répondu ! Elle ne l'a lu qu'à l'arrivée !... Elle lisait, et n'a pas vu le temps passer (et n'avait pas son téléphone sous les yeux, surtout !).

Nous voilà dans une nouvelle ère. Ma fifille grandit. Je reste persuadée qu'il faut établir des règles précises très vite, et puis elle n'ira pas sur Internet depuis son téléphone (ça n'est pas inclus dans son forfait, et laisse-moi te dire que je ne vais pas lui expliquer tout de suite le principe du WiFi...). Mais je crois aussi que ça peut apporter de la nouvelle eau au moulin de notre relation, et ça, ça me plaît bien !