... Ne vois-tu rien venir ?...

Non ?...

Même pas mon sommeil ?...

Et meeeeeeeeeeeeerde. C'est ballot, ça m'aurait arrangé, que tu le voies pointer le bout de son nez avant le petit jour.
Sûre ?... M'est avis que tu as peut-être des problèmes de vision, parce que j'ai bien l'impression, chère Soeur Anne, que tu ne vois pas souvent venir.

Tant pis.

Mais tu avoueras qu'à deux jours de ma reprise après 8 semaines de vacances, c'est vraiment dommage, de ne pas réussir à me rendormir. Tout allait plutôt bien, jusque là. 5h48. Yeux ouverts.

Et alors là... Ça a été festival : tempête de cerveau et cie, avec cogitage intensif dedans.

Qu'est-ce que je vais faire à manger ce midi pour ma copine P. ?
Il faudrait que je range aussi, la maison n'est pas présentable.
À quelle heure vais-je devoir me lever pour avoir le temps de ranger un peu, et aller faire quelques courses pour le déjeuner ?
* LA BONNE BLAGUE*
Et au fait, on mange quoi ? Il reste de la ratatouille et du crumble aux pommes. Est-ce que je prévois de la viande ?
Sans doute qu'à Carrefour City, je vais trouver des idées.
Ça ouvre à quelle heure, Carrefour City ?
Un crumble salé, avec la ratatouille, tiens !
Ah ouais, mais ça fait un peu crumble-crumble, non ?
Et Anita ?... Est-ce qu'elle a réussi à s'endormir, après son appel hier soir un poil désemparée de ne pas pouvoir me faire un bisou ? Je suis sûre qu'elle passe de très bonnes journées, chez ma soeur. Mais depuis une semaine, les couchers sont problématiques. Faut vraiment que je prenne RV chez la psy... Je vais appeler demain. Enfin tout à l'heure.
À quelle heure décente peut-on appeler une psychologue ?
J'aurais bien été nager, aussi. Mais quand ?
Et comment je m'habille, vendredi, pour ma pré-rentrée ? Qui dit nouveau collège, dit nouveaux collègues. Est-il judicieux de montrer mes tatouages dès le premier jour ? Ça fait pas mauvais genre ?
Et mardi prochain, je m'habille comment, pour la rencontre avec mes élèves ?... Qui dit nouveau collège, dit nouveaux élèves. Je n'ai aucune idée de ceux que je vais rencontrer. Est-ce que je dois faire comme avant et me présenter comme je le faisais ? Ou mettre mes yeux de méchante pour impressionner (Madame Patate's staïle) ?
J'espère qu'il n'y a pas de quotat pour la photocopieuse. Faudra que je me note quelque part de récupérer mon code rapidement, si ça marche avec un code. Ça + toutes les autres choses auxquelles j'ai pensé et déjà oubliées. J'aurais du les noter.
N'empêche, les angoisses d'Anita me désarçonnent. J'ai l'impression de faire ce qu'il faut pour la rassurer, mais ça ne marche pas...
J'aimerais bien prendre un bébé chat. Pour que Coquillette ne s'ennuie pas, parce que c'est trop meugnon et parce que je nous vois trop avec un deuxième chat.
Abibi ne voudra jamais.
Comment je pourrais le convaincre ? Et comment on va l'appeler ?
Un truc genre Paul Anka, comme dans Gilmore Girls. Bruce Lee ! On va l'appeler Bruce Lee !!!!
Mais ça fait pas un peu trop matou ? Et si c'est une femelle ? Bruce Lee, ça le fait quand-même ?
Tiens, mais elle est où, Coquillette ? Quand Rosalie n'est pas là, elle est toujours un peu perdue. J'espère qu'elle n'est pas dehors, et que si c'est le cas, elle ne va pas se prendre une nouvelle raclée par le gros chat qui est souvent sur le toit des voisins, la nuit.
Non, je l'aurais entendue. Deux chats qui se défient, crois-moi, Soeur Anne, ça ne se voit pas toujours à l'oeil nu, mais ça s'entend !! Voilà qui réglerait peut-être ton problème, remarque.

Soeur Anne, Soeur Anne, n'entends-tu rien venir ?....

(ça fait quel bruit, une insomnie ?!?)