Salut salut, j'espère que tu vas bien.

Qu'elle fut longue, cette semaine !... J'ai eu mille trucs en tête, deux cents choses à faire, cinquante bidules à préparer, c'est la folaï.

Cette semaine, la dernière de ma quarantième année, on pourrait dire que le thème était "flingue ton temps libre".
Mardi matin, je ne travaille pas, et là, j'ai emmené Anita chez la psychologue. Une nouvelle psy, que mon médecin m'a conseillée. Anita a bien accroché, je crois, et j'ai hâte que les séances fassent effet, je n'en peux plus de la voir si mal le soir au moment de s'endormir...
Mercredi matin, je ne travaille pas, et là, j'ai du emmener la voiture chez le garagiste pour une histoire de batterie un peu faiblarde, pensais-je (naïve que je suis) (une histoire de bougies de préchauffage, et peut-être de démarreur) (mais chuuuut).
Jeudi aprem, je travaille mais j'ai demandé une autorisation d'absence pour accompagner Maïté au CHU, pour revoir la pneumologue. La suspicion d'asthme de la dernière fois a été transformée en "tout va bien". Bon.
Vendredi, journée de la mort, avec 6 heures de cours quasi d'affilée (et une petite demi-heure pour manger seulement...), dont une heure de vie de classe sur le harcèlement, et mon dieu que c'est un sujet difficile !...

J'ai aussi beaucoup travaillé le soir, c'est la dernière ligne droite avant les conseils de classe (donc derniers contrôles du trimestre et appréciations, que du bonheur).

Ah oui, et j'ai du mettre le réveil 6 jours d'affilée, parce que samedi matin, il y avait le cross de mon collège. Très chouette événement, c'était génial de voir les élèves venus pour courir, et la plupart était vraiment à fond, malgré le brouillard et le froid glacial.
Dommage que ce cross soit tombé la veille de mon anniv, hein, parce que j'avais un peu plein d'autres trucs à faire, mais bon...

Parce qu'avec ça, je n'ai même pas eu le temps de me plonger dans mon anniversaire... Heureusement que ma soeur a fait une fête pour le sien !
Une chouette fête, samedi soir, avec plein d'invités, des cadeaux, des photos, quelques chansons, un peu de danse ; ma soeur avait l'air heureuse ! Alors même si ça a été fatigant de faire l'aller-retour en région parisienne pour si peu de temps, je ne regrette pas une seule seconde. Tu penses bien.
Dimanche, c'était notre vrai jour J, et ça faisait une éternité qu'on n'avait pas réussi à être ensemble ce jour-là. Et là, le festival a commencé : Abibi m'a offert des Dés de Taille Inhabituelle, et j'avais droit au cadeau correspondant au nombre obtenu en les lançant. J'ai donc eu 40 cadeaux. Truc de fou, non ?!?
Ça va être difficile de tout citer, mais j'ai eu, en vrac, des bijoux (dont une bague en dentelle d'argent) ; des fringues ; des Bons pour... un week-end au vert tous les 5, un petit dej au lit, une soirée avec mes copines, quelques jours à NY (mêmes joueurs jouent encore), un resto en amoureux ; des BD ; des tasses à café ; des articles de papeterie ; des jeux de société ; de la lingerie (trop petite, mais on s'en fout) (j'irai changer) ; ...
Sur ce coup-là, il m'a vraiment bluffée, parce qu'il faut savoir que jeudi dernier, il n'avait encore aucun cadeau... Il est vraiment fortiche en dernière minute !!! (Est-il utile d'ajouter que c'est parfois épuisant au quotidien ?...) (oui, non, pas maintenant).
Je me rends compte de ma chance. Vraiment.
On a du reprendre la route pour Nantes, Abibi avait l'air pressé de rentrer, et il avait une bonne raison : il avait donné rendez-vous à des copains pour l'apéro, et ils attendaient en bas de chez nous !!!!! Et hop, encore quelques heures à fêter dignement ces 40 ans !!!

Wahou !

Il y a donc eu beaucoup de petits bonheurs, tu vois.

* Lundi, une pizza devant le replay de danse avec les stars toutes les 4

* Mardi, un rendez-vous chez la psy éprouvant, qui, paradoxalement, a été un bon moment de ma journée

* Mercredi, j'ai trouvé le rappel de Rosalie (alleluia)

* Jeudi, passer l'aprem avec MaMaille pour son bilan chez la pneumologue (elle ne s'arrête donc jamais de parler ?!?) et la nouvelle coupe de grande de Roro

* Vendredi, la confiance de mes élèves sur le thème difficile du harcèlement

* Samedi, fêter les 40 ans de ma soeur jumelle

* Dimanche, une journée pleine de surprises

Belle semaine à toi !