Une photo un peu particulière cette semaine, parce que j'ai VRAIMENT grandi, cette fois.

40 ans.

C'est fou-fou, non ?

Moi 19 11

Je me souviens parfaitement bien des 40 ans de mes parents. Enfin de mon père, surtout, parce qu'il avait fait une grande fête. Le thème était le vert, sa couleur préférée, et je crois bien qu'il n'y a rien de pire qu'un camaïeu de verts mal assortis. Du vert kaki au vert sapin, en passant par le vert clair et le vert caca d'oie, hmm... C'était très moche visuellement, mais ça a été très joyeux à vivre.

Je me souviens que je trouvais mes parents vieux, à cette époque-là, du haut de mes 9 ans (pardon papa, pardon maman). Et maintenant que c'est mon tour, il me vient quelques réflexions :

Je n'ai pas vu le temps passer. C'est très cliché, mais c'est très vrai, surtout. Un clignement d'oeil, et me voilà devenue mes parents. Loin de me faire flipper, ça me fait surtout halluciner ! Je ne sais pas comment je m'imaginais à 40 ans, je ne me disais rien (je me suis souvent laissée porter par la vie, en règle générale), mais je savoure tous mes bonheurs. En ayant chaque jour conscience de la chance que j'ai d'être là où je suis avec 40 bougies.

Je me trouve trèèèèèèèèèèès jeune. Bien plus jeune qu'eux dans mes souvenirs. Je les revois adultes, responsables, engagés, solides. Moi, même si je ne suis pas complètement immature, je me trouve bien moins... bien plus... J'en sais rien, mais pas pareil, quoi.

J'adore grandir. 40 ans, on m'a souvent dit que c'était le bel âge. Et c'est vrai. On sort d'une période aliénation maternelle enfants en bas âge, on retrouve une liberté un peu oubliée, souvent fantasmée, on est encore en bonne santé, et même si on récupère un peu moins bien d'une nuit blanche (quoique), on a encore la force d'en faire (des nuits blanches) (pas souvent, je sais).

J'imagine que mes filles me voient vieille. Enfin Rosalie, surtout. Anita et Maïté m'ont dit que j'étais grande, mais pas vieille. ^^. Et du coup, ça me fait rire, parce que je comprends très bien qu'elle pense ça (ça prouve bien que je raisonne encore comme une ado, pas vrai ?).

Je savoure. Pas seulement les cadeaux que j'ai eus, mais surtout le moment. Je veux garder en mémoire cette période que j'adore. Je ne veux pas oublier l'énergie qui est la mienne, qui guide ma vie.

J'ai du bol. Autour de moi, c'est plutôt du bien, du doux, du bon, du sympa. Quelques galères, quelques soucis, évidemment, mais ça fait partie de la vie, et ça permet surtout de mesurer la chance qu'on a la plupart du temps.

#team77 forever.

(le super méga teddy m'a été offert par ma soeur et mon beauf, je l'adooooooooore !!!!!!!!!)