Je fais partie de la team #vraisapin. Je n'aime pas les sapins en plastouc, même si je dois leur reconnaître deux qualités : ils ont une pilosité bien répartie, et ça a bien évolué, depuis quelques années.

Oui, mais...

J'en sais rien, mais j'avoue que Noël est pour moi synonyme de sapin, de guirlandes, d'épine sur le tapis. L'année dernière, pour cause de travaux, nous n'avions pas décoré de sapin. On avait passé un chouette Noyël quand-même, mais l'avent n'avait pas été aussi joli.

Cette année, je reçois chez moi mes parents et mes soeurs, et aussi mes beaux-parents. On sera 20 à table dimanche soir et lundi midi.

J'ai eu envie d'un sapin arc-en-ciel. Comme chez Blisscocotte. C'est un challenge, tu en conviendras : quand on a des enfants, il est impossible difficile de refuser le père Noël en papier crépon, ou l'ange en rouleau de PQ, sans oublier le bonhomme pomme de pin (avec des yeux). Ça peut déclencher des crises intersidérales.

Mais cette année, j'ai été forte. Et ferme. Toutes les cochonneries merveilles fabriquées qui n'étaient pas d'une seule bonne couleur ont pu être accrochées ailleurs, MAIS PAS DANS MON SAPIN.

Je n'avais évidemment pas tellement de trucs monochromes (qui a des décos oranges ?!? Et violettes ???), alors j'ai racheté 2/3 trucs chez Hema, hop, et franchement, je suis plutôt contente du résultat.

Sapin

Je le trouve vraiment beau, et j'ai adoré trier les décos par couleur, choisir par laquelle commencer, tout ça. Les fills m'ont bien aidée, même.

J'en profite pour te montrer notre boîte aux lettres des lutins, celle qui contient chaque jour un petit mot, des chocolats, un petit cadeau, un bidule...
Que j'aime ces moments !...

Boîte aux lettres lutins

(fabriqué à 4 mains avec MaMaille !)

Et chez toi, c'est comment ?