Ce moment de grâce où les enfants s'amusent, dansent sur la playlist qu'on a préparée pour eux (la danse des canards, la macarena, Papaoutai, Despacito, mais aussi les Jackson Five ou Jain), sous les regards attendris de leurs parents, ravis de partager la fête avec eux.

Il est 21h30, ce 31 décembre, mais c'est leur minuit à eux.

Avec Abibi, nous les regardons de la cuisine, tellement heureux de voir tout ce bonheur chez nous.
Une vingtaine d'enfants dansent, ils sont à fond.

Et là, Abibi me regarde et me chuchote, sur le ton de la confidence : "c'est le moment, non ?".
Le moment ?... Le moment de quoi ?!?

Avant même que j'aie le temps de réfléchir ou de poser la moindre question, il plonge le bras dans un de nos placards en hauteur, et il en ressort un gros sac en plastique.

DES CONFETTIS !!!

Il a jeté UN SAC ENTIER DE CONFETTIS, LE CON !!!! DANS MON SALON !!!!!!!

Et je ne peux même pas lui en vouloir : non seulement, il est aussi chez lui, mais en plus, ça a juste rajouté ce qu'il fallait d'hystérie et de magie pour achever les enfants de se croire en 2018 avec quelques heures d'avance...

IMG_20171231_224419_249

Remarque, je devrais être habituée, puisqu'il a fait la même chose l'année dernière... Mais je ne pensais pas qu'il en avait encore !

C'est tout lui, ça. L'inattendu et la surprise à chaque instant.
Ça n'est pas que joie, hein, crois-moi. C'est même vraiment fatigant le plus souvent.
Mais même après presque 25 ans ensemble, il arrive toujours à me surprendre, et à mettre un peu de folie dans notre vie.

Bon, je te dis pas que chaque fois que je tombe sur un confetti je ne le maudis pas à mort un peu, mais au final, ces confettis sont la parfaite illustration du bonheur dont on doit profiter quand il se présente.
Et tant pis si après coup il y a quelques retours de bâton.

Chaque fois que je tombe sur un confetti (sous le frigo, sur le couvercle de la confiture, dans le tiroir à couverts, dans les chaussures, sur le rebord de la baignoire, dans les toilettes, dans mon bac à culottes, sur ma table de nuit, sous les lits... liste non-exhaustive...), il me renvoie aux petits bonheurs que je consigne chaque semaine ici-même. Voir en toutes choses le bon côté des choses. Aimer la vie. Chérir les confettis.

IMG_20180101_182430_726

(À raison d'un confetti ramassé toutes les 32 secondes, je pense qu'on aura réussi à tous les ramasser d'ici 27 ans et quelques jours, d'après mes calculs) (ça tombe bien, moi qui adoooooooooore le ménage !)