Semaine de scrogneugneu, j'te raconte pas !!!

Le temps pourri, déjà (qui a dit encore ??!??!!). Ça te minerait n'importe quel moral. Raaaaaaaaa.

Et puis il est de ces semaines où ça va un peu de travers.

Le mari chéri a fait quelques conneries, tout en étant absent 4 jours entiers. Belle performance !!
Il a jeté par inadvertance une enveloppe à moi dans laquelle il y avait un papier important, j'ai passé 3 heures à le chercher partout (et je ne l'ai pas retrouvé, si tu veux savoir) ; il est parti à Belfort avec la seule clé de voiture que l'on a, j'ai donc passé encore 3 heures à la chercher partout, en me demandant où je l'aurais posée, cette p*?°$# de clé, si j'étais lui. Grrrrr (et je ne l'ai évidemment pas retrouvée, hein !). C'est pas comme si mercredi aprèm il avait fait un temps horrible et que j'avais 3 allers-retours à faire pour la danse (ça a été un régal) (et je ne l'ai pas maudit du tout, en marchant sous la pluie),
Ah ça, il a entendu parler du pays, à son retour, j'te l'dis, moi !..

J'ai eu ma première altercation avec un élève de cinquième, ça ne m'a pas secouée mais ça m'a bien saoulée, j'ai rarement vu autant d'insolence dans un si petit regard, et je suis sortie de mes gonds. Pfffffff.
Au collège toujours, j'ai apporté un calendrier perpétuel, pour noter les anniversaires des collègues, et ça a été bien accueilli. Je prends ça pour une victoire, parce que c'était pas gagné (d'ailleurs, certains ont refusé d'y mettre le leur, tu y crois, ça ?). On a eu droit à nos premiers bonbons, cette semaine, pour l'anniv de la collègue de Sciences Physiques, yepa !

Sinon, cette semaine, je l'ai donc passée à esquiver les gouttes avec mes fifilles. C'est vraiment de plus en plus simple, quand je suis seule avec elle. Elles grandissent, bien sûr, mais pas seulement : j'arrive à drôlement lâcher prise, et c'est beaucoup plus cool pour tout le monde.

J'ai été à la danse, à la gym. Et mine de rien, comme je fais tout à pied, maintenant, je marche pas mal, dans la semaine. J'ai regardé sur Netflix la dernière saison de Gilmore Girls. C'est ma série doudou, j'aime tout dedans : les dialogues, la bande-son, les histoires, les personnages, la relation mère-fille, tout. Cette ultime saison n'est passée que sur Netflix, et j'avoue que je suis mitigée. J'ai déjà trouvé que Lorelei avait le visage hyper tiré, il m'a bien fallu un ou deux épisodes (sachant qu'il y a 4 épisodes d'une heure et demie) pour m'y habituer. Ensuite, je n'aime pas l'idée que ça se termine...
Mais j'ai aussi adoré retrouver Rory, Logan, Kirk, Luke, franchement, un bonheur.
J'ai enfin trouvé le Biba du mois de février. Il a du se passer un truc, normalement, on trouve toujours le magasine un mois avant, non ?... Depuis début janvier, je scrute, je scrute, et rien. Alors que j'ai reçu mon Cosmopolitan (je suis abonnée).

Cette semaine, on a réussi à se mettre d'accord avec mon meilleur ami : on se voit le week-end prochain. Et ça, c'est juste génial. On se retrouve au Mans, à mi-chemin, et je suis trooooooooop contente. Ça fait tellement longtemps qu'on ne s'est pas vus !...J'ai aussi programmé deux soirées copines pour la semaine qui vient. Ouais, je profite du non-déplacement et des remords d'Abibi, hu hu.

Et au milieu, quelques petits bonheurs :

* Lundi, un super stage Jeux et Maths, qui m'a donné plein plein d'envies

* Mardi, un bol de pâtes corbo devant le replay de The Voice, toutes les 4

* Mercredi, Anita qui redanse dans le salon, que j'aime la regarder !...

* Jeudi, au tableau, écrit par R., une élève de 4ème "Si on aime les maths, alors on aime le chocolat", j'adore !

* Vendredi, un coup de fil à une maman qui désamorce une situation un peu relou

* Samedi, m'acheter une marinière-culotte chez Petit Bateau

* Dimanche, l'apaisement retrouvé

Allez, on ne faiblit pas, il reste 3 semaines avant les prochaines vacances, on tient le bon bout !
(pardon)