Une élève m'a dit un jour, alors que je m'extasiais -un peu jalouse- qu'elle, au moins, savait se maquiller, que je ne devais pas chercher à faire un trait parfait d'eye-liner ou de crayon. Que si le trait au-dessus de l'oeil était un peu tremblotant, c'était pas grave. Qu'il fallait que je me lance, "allez madame !".
C'est bête, mais depuis, quand j'en ai l'occasion, je n'hésite plus à me maquiller. Et de fait, le trait en zig-zag est de plus en plus droit. Et je me maquille davantage.

Ou le conseil qui décomplexe.

moi maquillage

(L'occasion, ici, c'était ce concert merveilleux d'Arcade Fire, ou la soirée inoubliable, le moment magique)

moi 27 4

Vendredi, il a suffi que je dise à ma soeur que je la rejoignais à Pornichet pour que POUF il se mette à cailler/venter/crachiner. De là à dire que je porte la poisse à la météo, il n'y a qu'un pas que je ne franchirai pas (JAMAIS).
Pour conjurer le sort, j'ai jumpé le plus haut que j'ai pu (WA-HOU) (tavu) avec mon pantalon soleil.
Ça n'a servi à pas grand-chose, mais j'aurais essayé !...