Une semaine sympa sympa sympa. Ce sont des vacances douces et paisibles, avec des fifilles plutôt cools.
Ça aide, je te l'accorde.

Abibi a travaillé deux jours, mercredi (avec un petit passage sur Paris, quand-même) et jeudi, et puis il a été lui aussi en vacances. Jusqu'au 14 mai, ce qui est juste topissime.
Du coup, on en a profité.

Lundi, pour la plus grande joie des filles, on a été à BricoDépôt (j'déconne, elles étaient deg) (on avait négocié un resto, en sortant, pas folles les guêpes). On y a trouvé ce qu'on cherchait, à savoir de la peinture à effet ardoise, pour un des murs de notre salle à manger. On a longuement hésité sur la couleur, pour se décider pour un vert écolier, qui se marie parfaitement bien avec notre intérieur. J'ai même l'impression qu'il a toujours été là, alors qu'il y a peu, il était blanc ! Encore quelques jours à patienter pour pouvoir dessiner dessus, mais on est bien contents !

Mardi, on a mis le réveil (ce qui relève de l'exploit pour nous, en dehors des jours où on n'a pas le choix) pour prendre la route pour le zoo de la Flèche. C'est à 1H30 de Nantes, on a eu personne sur la route.
Je suis assez partagée sur les zoos. D'un côté, j'aime bien, les filles adorent, on y voit des animaux qu'on ne verrait jamais sinon, et j'ai la naïveté de croire que les zoos ont un rôle de préservation de certaines espèces. D'un autre côté, ça me dérange toujours un peu, les cages, les enclôts, le climat, ça me plaît moyen...
À la Fèche, c'est assez agréable de déambuler dans les allées du zoo. Les enclôts sont plutôt grands, et surtout nous avons vu le spectacle des otaries, et là, j'ai vraiment été agréablement surprise : ce qu'il se passait entre la soigneuse et les animaux était touchant. Elle a eu un discours très pédagogique, et très clair. Vraiment super.
On n'a pas eu chaud, au contraire, mais pas de pluie, et vraiment, ça a été une belle journée en famille.

Mercredi tout gris, pluie, pluie, pluie, donc foutu pour foutu, j'ai bossé toute la journée. Rosalie a fait ses exercices de maths, Anita ses exercices de vocabulaire, Maïté a passé sa journée à faire visiter la maison à son nouveau doudou ours blanc (je suis faible dans une boutique de souvenirs, surtout face aux doudous).
Ensuite, elles ont joué aux playmos pendant des heures, j'ai pu faire un crumble, des cookies, en ayant l'impression d'être seule. C'est bon, de les voir grandir.

Jeudi, le soleil est revenu (la chaleur, elle, s'est perdue en route, mais on va pas se plaindre). J'ai eu le droit à un réveil câlin avec Maïté qui se glisse dans mon lit (quelle pipelette, j'te jure). On a ensuite pris nos vélos pour aller faire un coucou au chat de copains (qui sont à Paris pour la semaine). Je n'étais pas très sûre de moi, toute seule à gérer Maïté, qui fait du vélo seule depuis quelques semaines seulement (sans roulette j'entends), tout en ayant un oeil sur Anita.
Il faut dire qu'il y a presque 3 ans, il y a eu la chute. Et je crois bien que je n'en suis pas totalement remise... Anita si, et c'est tant mieux, mais moi, je suis encore pleine d'appréhension de faire du vélo en ville.
Bref, on est quand-même parties, c'est pas loin, et je savais qu'on pourrait y faire une pause. Et j'ai trouvé une super astuce : j'ai pris les commandes, en montrant le chemin, suivie par Anita-pas-traumatisée, elle-même suivie par Maïté-qui-assure, et Rosalie fermait la marche. Pas con : à elle les freinages inattendus, les coups de guidon qui font peur, les côtes un peu rudes à monter. Nickel.
N'empêche, ça a été un bon moment. Et ça nous ouvre des perspectives de balades à 5 !
D'ailleurs, on va essayer de se faire une petite semaine en vélo, le long de la Loire, cet été. On est en train d'étudier la faisabilité de l'idée.

Vendredi, Abibi était enfin en vacances, il a donc posé le sol de la terrasse numéro 3, celle de tout en haut, la dernière qui n'avait pas de plancher. Son père est venu l'aider, et en une journée et quelques coups de soleil plus tard, c'était fini ! C'est génial, on a une vue dégagée sur les toits, elle est très bien exposée, on est vraiment contents.
En fin de journée, les filles sont parties avec les parents de Manu, pour le week-end.

À nous les 2 jours en amoureux, à la maison ! Grasses mats, brunch au soleil, resto en terrasse, Spritz au coucher de soleil, discussion à n'en plus finir, aménagement de notre maison, rangement... La vie douce et paisible...

Tranquillité terminée dès que les filles sont rentrées, mais pour fêter leur retour, on a pris un apéro sur la nouvelle terrasse, dans nos chaises, sur le banc, avec la table trouvés à la brocante.

Plein de petits bonheurs !

* Lundi, un moment seule avec ma Roro

* Mardi, le spectacle d'otaries, pas cul-cul et éducatif, aussi bizarre que ça paraisse

* Mercredi, ne plus avoir mal au dos et retourner danser

* Jeudi, le spritz avec une rondelle d'orange sanguine, qui tourne la tête, pour fêter les vacances d'Abibi

* Vendredi, la douce soirée en amoureux

* Samedi, trouver des jolies choses à la brocante

* Dimanche, les fraises du marché

Belle semaine à toi, ici ce sera allers-retours au cirque, et un peu de boulot en attendant la rentrée. Que c'est bon d'avoir encore une semaine de vacances pour se la couler douce !