La dernière semaine avant les vacances est souvent trèèèèèèèèèès longue. C'est pas la plus dure, parce qu'il n'y a pas la fatigue de faire des cours devant les élèves, mais elle passe souvent très lentement.

C'est pas grave, on la déguste doucement, cette semaine, en se disant que derrière, on va pouvoir en profiter grave.
8 semaines de matins sans réveil (ou alors pour faire des choses cools de vacances), je peux te dire que je vais grave en profiter.

Cette semaine, donc, Abibi est reparti en vadrouille. J'avoue avoir été un peu saoulée par son week-end baston, parce qu'il tombait encore entre 2 semaines de déplacement, mais surtout il est parti 2 jours à Londres (de samedi matin à lundi midi) pour seulement 3 HEURES de stage. Paye ta rentabilité, quoi.
En attendant, lundi matin, j'étais convoquée pour corriger le Brevet de maths. Pile le jour où la classe de Maïté faisait la sortie annuelle avec toute l'école (au programme : concert de rock et pique-nique au parc), et où Rosalie a du penser à tout (le pique-nique, la casquette, le k-way, etc etc) avant de la déposer. C'est bien gentil, les passions, mais quand ça retombe sur les autres, c'est beaucoup moins agréable !
(Bon, j'arrête de râler, c'est mauvais pour mon moral, et je te rappelle que je suis en vacances) (ce serait ballot de se faire de la bile dans un moment pareil).
La correction du DNB, c'est toujours une journée que je déteste. On a de plus en plus de copies (41 cette année, 36 l'année dernière), c'est très répétitif, on ne peut pas bâcler parce qu'on sait que des élèves ont travaillé pour réussir leur épreuve, et en même temps, on est plus tout à fait concentré de la même façon après 25 copies, hein, faut pas se leurrer...
Bref, une fois cette correction finie, vers 13h15 pour ma part, je me suis sentie nettement plus libérée.

Cette semaine, on a fait des journées raccourcies, Anita et Maïté n'ont pas été toujours à la garderie du soir, pour une fois.
Elles ont été toutes les 3 chez leurs grands-parents une soirée, parce qu'il y avait un repas de fin d'année au collège, et que c'était plus simple pour moi de ne pas les avoir (et qu'Abibi n'était PAS LÀ).
Mercredi matin, j'ai travaillé, réunion pleinière de fin d'année, et à midi, on s'est fait un petit resto en terrasse avec une copine (si tu me lis toutes les semaines, tu as le droit de dire "Encore ?!???", et même qu'on a été dans le même resto que la semaine précédente !).
L'après-midi, deuxième séance de kinésiologue pour Anita, toujours aussi bluffant. Cette fois, la magicienne a su dire, rien qu'en posant ses mains, qu'Anita avait une créativité en elle qu'il fallait exprimer. Elle est donc ressortie avec d'autres "mantras" à dire, et la promesse de revenir à la rentrée, bien que ça aille nettement mieux.
*la fin du tunnel ?...*
(chuuuuuuuuuuuuuut)

Point CP : Lundi après-midi, les élèves de CP sont venus lire des histoires aux élèves de grande section. Maïté a réalisé que l'année prochaine, elle pourrait être à eur place, et elle a déjà commencé à réfléchir à l'histoire qu'elle leur lira !
Mercredi, elle a rencontré sa nouvelle maîtresse. Elle est venue se présenter à la classe de grande section. Elle remplace le maître "historique" de l'école élémentaire, qui a eu sa mutation pour une autre académie. Et ça fait très bizarre à tous ceux qui ont vu tous les enfants de leur famille passer entre ses mains expertes... Moi, je ne suis pas inquiète, je sais que cette nouvelle maîtresse saura apprivoiser les parents tout le monde. Et en tout cas, j'ai trouvé sa démarche super, Maïté était super contente de la voir. Et puis on a appris que pour le moment, ils étaient 18 inscrits en CP !!! Génial !!!
Jeudi, ce sont les maternelles qui ont été dans la classe des CP. Ils ont visité l'école, la classe, et ils ont tous pique-niqué ensemble. C'est chouette, ces ponts entre ces deux mondes, n'empêche.
(Je précise que les deux écoles ne sont pas collées, ce sont deux lieux bien distincts).
Comme on a enfin reçu le cartable de Maïté, ça a fait une thématique pour sa semaine !

Point cadeaux maîtresses : tout a beaucoup plu, et la maîtresse d'Anita, qui a été vraiment d'un immense soutien cette année dans nos tourmentes diverses et variées, a été très touchée, d'après ce que m'a dit Nit.
Un seul hic : les petites attentions (bracelets brésiliens et petits mots personnalisés avec une photo de Maï) pour l'équipe du périscolaire ont disparu... Maïté les avait laissées dans un sac sur son porte-manteaux, et en fin de journée, ça n'y était plus... On a cherché partout, elle a beaucoup pleuré, et moi j'étais dégoutée... J'ai ré-écrit un mot vite-fait pour leur dire un immense merci pour tous ces supers moments, et en leur disant de bien fouiller l'école, au cas où !..
N'empêche que ça y est, je peux officiellement dire que je n'ai plus d'enfants en maternelle, aorès 9 ans dans la même école, c'est quand-même fou. Je ne suis pas nostalgique, non, je réalise juste le chemin parcouru.

La fin de semaine a été assez calme en terme de travail : on était sensés récupérer des élèves jeudi et vendredi, mais sur mes 5 classes, j'ai vu.... 6 élèves. Qui ont donc été pris en charge par la vie scolaire. J'ai donc pu ranger des salles, trier des vieilleries, aider un collègue à déménager des trucs, prendre des cafés.
Je suis même passée au pot de fin d'année de mon ancien collège, parce qu'une de mes collègues a eu sa mutation elle aussi. Ça m'a fait plaisir de revoir tout le monde.

Vendredi aprèm, ma mère est arrivée avec une de mes nièces et deux de mes neveux. Ils ont fait la route exprès pour être arrivés pour 16h (tiens donc, pourquoi ?!?). On a regardé le match, puis des copains sont arrivés de Paris pour le week-end.
Samedi matin, lever matinal (avant 8h30, quoi), pour aider ma mère à charger la voiture. Elle est partie avec Anita, une cousine et un cousin du même âge, pour une semaine à l'Île de Ré. Elle y retrouvait 3 copines-mamies à elle, avec chacune entre 2 et 3 petits-enfants.
Elle nous a laissé au passage le neveu de l'âge de Rosalie pour cette semaine.

On a passé un chouette week-end, à suivre la ligne verte en vélo. On a vu quelques oeuvres sympas (l'expo à la Hab Galerie est très chouette), on a profité du soleil et de Nantes pas trop blindée de monde (tu m'étonnes, tout le monde devait être parti à la plage !!!), c'était vraiment cool.
Nos potes sont repartis en fin de journée, on a filé au parc pour lire dans l'herbe, pour bien finir.

Je sens que l'été va être bon !...

* Lundi, en finir avec la correction du DNB (le tout pour la modique somme de 18 €, ça vaut le coup !)

* Mardi, un resto en tête à tête avec ma Roro

* Mercredi, recevoir le cartable de CP de MaMaille

* Jeudi, enfin boire un verre avec les copines

* Vendredi, V A C A N C E S

* Samedi, le déj "retour de marché"

* Dimanche, discuter allongés dans l'herbe avec Abibi

Belle semaine à toi, je ne suis pas sûre que de faire des bonheurs de la s'maine réguliers pendant les 8 semaines à venir, on fera au rythme des possibilités... À la cool...
Bonnes vacances si tu en as, et bon courage si ce n'est pas le cas !...