Si bon !...

Ces vacances toutes douces où rien ne se passe !...

J'ai (encore ?!?) déserté les lieux, mais c'est pas de ma faute, j'avais Madrid.
À l'occasion, je te raconterai ce formidable voyage scolaire, ce fabuleux séjour linguistique, avec 41 petits canards très sages et très sympas, des collègues parfaites, bref une semaine où tu te dis qu'on fait un chouette métier, quand-même !

(Je sais, ça dénote un peu avec le #pasdevague, pour lequel j'aurais moi aussi un tas d'anecdotes pas drôles du tout à raconter, mais bon il faut aussi dire quand c'est merveilleux) (et ça l'est souvent !).

Bref, je suis rentrée samedi dernier, en fin de matinée, après une nuit dans le car où on n'a pas si mal dormi que ça (et là, j'avoue que les marins ont ma reconnaissance éternelle, pour réussir à dormir par tranche de quelques heures, sans déconner).

Et depuis... ce sont les vacances et on se la coule douce.

On a pu aller à Lorient, pour une cousinade du côté d'Abibi, par exemple. Deux petits jours ensoleillés, avec la joie d'être tous ensemble !

On a pu faire des grasses mats de l'espace, avec ptit dej / dej à la clé.

On a regardé les chatons s'amuser (on garde le chaton d'une copine, cette semaine, et c'est trop l'éclate de le voir jouer avec Momo !) (qu'y a-t-il de plus mignon qu'un chaton ? DEUX CHATONS !)

On a pu regarder le replay de Danse avec les stars (#plaisirinaouvable).

On a pu corriger des copies, jouer aux playmos en pyjama.

On a invité des copines de Rosalie à dormir.

On a été au parc.

Maman est venue deux jours, pour livrer un bureau pour la chambre de Nit.

On a été au musée.

On a fait des jeux, des puzzles, des dessins.

On a invité des copains à déjeuner.

On a cuisiné.

On a lu.

On a été au resto avec des copines.

On a refait du déo.

(J'adore parler de moi à la troisième personne, indéfinie qui plus est !!).

Et ce week-end s'annonce bien chouette aussi : les fifilles vont chez mes beaux-parents, et nous, on va roucouler en amoureux ! Yeah !

Pour la deuxième semaine, rien de spécial encore. Maïté veut qu'on aille à la piscine. On va peut-être aller au cinéma. On va peut-être bouger les 4 derniers jours, je ne sais pas ?...
Je me fait tatouer mercredi (gniiiiiiiiiiiiiiiiiiiii).

Et puis, il faudrait que je travaille un peu. Un peu, quoi...