Un peu de retard dans mes bonheurs de la semaine, et ils vont être un poil plus longs, aussi ! :)

L'été est toujours l'occasion de multiplier les bons moments. Je reconnais qu'avec deux mois de vacances, c'est plus facile de diversifier les occasions.
Un peu de famille, un peu de glandouille à la maison, un peu de copains, un peu de juste nous 5, un peu de...

Après notre english trip, nous avons soufflé fait un million de quelques lessives, et nous avons de  nouveau rempli nos valises (ça tombe bien, j'adore ça) (NAN J'DÉCONNE).
Cette fois, nous sommes repartis en Auvergne. Une région que je ne connaissais quasiment pas, mais qui est absolument magnifique. Nous y avons rejoint mes topains de colo, la #teamUCPA, assortis de nos conjoints respectifs et de notre marmaille.

En tout, nous étions donc... 34. 8 familles, avec 16 adultes et 18 enfants entre 7 mois et demi et 12 ans et demi. Autant te dire qu'on ne s'est pas ennuyés ! Cela fait 20 ans que nous nous sommes rencontrés à l'UCPA, donc, où 8 d'entre nous étions animateurs, et cela fait maintenant 10 ans que nous avons instauré un rituel de vacances ensemble : tous les deux ans, nous louons un gîte pour nous retrouver.

Je sais que ça peut paraître incroyable de s'imposer une semaine à 34. C'est fou-fou, même. On passe un peu pour des extra-terrestres, pour tout dire.
Et pourtant, c'est vraiment doux, ces vacances. Chacun y trouve son compte. Les adultes se retrouvent comme s'ils s'étaient quittés la veille, et les enfants profitent de ces moments pour nous donner une coup de vieux et surtout jouer ensemble.
Ils ne se connaissent pas tant que ça, mais l'alchimie a pris. À peine arrivés, ils se sont jetés dans la piscine, ont fait un loup-garou, ont réclamé une boum (qu'ils ont eue tous les soirs !!!) et ont été se coucher sans problème, pour être en forme le lendemain !

Le secrêt pour réussir ce genre de vacances, selon moi, c'est déjà d'avoir un gîte assez grand pour ne pas se marcher dessus. Une chambre par famille, c'est une bonne base.
Ensuite, il faut aussi se dire qu'on n'est pas obligés de tout faire ensemble. La force d'inertie d'un si gros groupe est pesante, à la longue. Certains pourraient être frustrés de ne pas avoir été faire telle balade, là où d'autres pourraient avoir l'impression de se forcer à bouger pour être avec tout le monde.
Non.
Souvent, celui ou celle qui a une idée d'activité la propose, et on annonce l'heure de départ la veille. Si tu as envie d'y aller, tu te prépares en conséquence, sinon tu restes au gîte. Ou tu fais autre chose.
Cette année, nous avons opté pour un buffet le midi : sur une desserte, on pouvait trouver des crudités dans des bols, des féculents, de la charcuterie, du fromage, du melon, et chacun se servait. Comme à la cantine ^^ !
Le midi, nous avons mangé tous en même temps. Mais le soir, les enfants passaient à table en premier, et nous mangions une fois qu'ils étaient couchés.

Ce cru 2017 aura été excellent : une bonne ambiance, des enfants heureux d'être ensemble, plein de bons moments partagés, et des fous rires en pagaille. C'est précieux, ces amitiés-là !...

Nous avons donc passé 6 jours à Ambert (de la fourme), et le vendredi, nous avons pris la route pour le Lot. Notre départ anticipé avait une bonne raison : on rejoignait d'autres copains pour les 40 ans de l'un d'entre eux. Une fête mémorable, dans une maison familiale du bonheur. Là aussi, on était méga nombreux : une cinquantaine d'adultes et une bonne trentaine d'enfants. Dans la joie, la bonne humeur et la simplicité.

Nous avons prolongé notre séjour après la fête, pour profiter un peu des copains et du soleil.

De biens beaux moments. Qui réchauffent tout !

* Vendredi, me réveiller dans mon lit

* Samedi, retrouver mes topains que j'aime d'amour

* Dimanche, premier salade bar d'une longue série, avec des proportions parfaites

* Lundi, une jolie balade dans des paysages somptueux

* Mardi, faire quelques longueurs dans la piscine rien que pour moi

* Mercredi, observer les enfants jouer ensemble, c'est vraiment un bonheur

* Jeudi, les fous rires de trouille pendant notre cache de nuit

* Vendredi, déguster le traditionnel pesto de nos copains ex-guadeloupéens

* Samedi, une belle fête de 40 ans, qui confirme l'excellent cru de la #team77

* Dimanche, un déjeuner qui s'éternise à l'ombre des pins

Allez, allez, on ne faiblit pas, il reste encore quelques jours de repos avant le rush de la rentrée !